4 étapes à respecter avant de lancer votre start-up !

lancer sa startup

La précipitation n’est pas bonne conseillère. Vous travaillez dur chaque jour (et nuit) pour lancer l’entreprise de vos rêves et je parie que vous ne voulez pas échouer dans un an juste parce que vous étiez trop occupé à mettre des choses futiles en place. Non ?

Selon Gust, 50% des start-up financées par des business angels échouent. Beaucoup de ces entrepreneurs avaient de grandes idées et une bonne équipe. En fait, ce qui fait défaut à ces entreprises, c’est la capacité à prioriser certaines tâches. Pour lancer votre start-up, il y a 4 étapes à respecter. Les voici.

#1 Arrêtez de perfectionner votre produit

Le leadership, la passion et la détermination sont des aptitudes naturelles qui peuvent vous mener loin. Pourtant, une caractéristique qui parait positive peut tuer votre start-up : le perfectionnisme.

Explication du MVP @RossKingsland

Le perfectionniste veut battre ses concurrents en développant un produit parfait. Comme la perfection est subjective et que le perfectionniste est parfois un éternel insatisfait, la seule chose qui peut se produire est que le produit ou service ne voit jamais le jour à cause de modifications et révisions à outrance. Le rendre meilleur au prix de l’oubli est idiot.

La solution est simple : Le MVP. Créez un MVP et diffusez-le à un groupe de volontaires pour obtenir des feedbacks et avoir des retours sur la fonctionnalité clé que vous mettez en avant.

#2 Construisez votre liste d’email

Même la version la moins aboutie de votre MVP a besoin d’être testé. Il faut donc, dès le départ, construire une base de mail : une liste. Cette liste regroupera les personnes susceptibles d’utiliser votre produit. Le growth hacking démarre bien avant le lancement officiel. En règle générale, le growth hacking se compose de quatre étapes: attirer, engager, acquérir et maintenir.

À lire aussi : 5 outils pour collecter des leads !

Vous devez donc attirer sur votre landing page et collecter des mails en échange de conseils exclusifs, promo ou tout ce qui incite à l’opt-in. N’arrêtez jamais de compléter ou de mettre à jour votre liste. C’est dans cette liste de mails que se cache vos clients.

Avec Mailchimp, gérer les listes est un jeu d’enfants

Si vous parvenez à augmenter votre trafic, vous pouvez augmenter votre taux de conversion, et recueillir plus de mails. Concentrez-vous donc sur votre participation à des forums et sur les médias sociaux. Conduisez ensuite vos contacts sur votre page. De cette façon, vous aurez une liste précieuse des gens qui sont intéressés pour des tests ou même pour l’achat de votre produit. Si votre base de mail n’est pas conséquente, ne vous lancez pas ! Pourquoi ? Parce que si personne ne laisse son mail dans votre liste, pensez-vous vraiment que les gens paieront ?

 

#3 Recherchez les tendances du marché

J’entends déjà les puristes dire « l’étude de marché ne sert à rien« . Pourtant elle est utile. Ne serait-ce que pour déterminer au mieux vos clients et leurs comportements. Si les grandes entreprises investissent des centaines de milliers d’euros pour acheter des livres blancs et des études au sujet de leur secteur, c’est bien qu’il y a une raison. Vous ne pouvez pas dépenser de telles sommes ? Pas de problème, allez-vous même à la rencontre des acteurs du marché. C’est fou comme les portes s’ouvrent facilement quand vous êtes une start-up en recherche de partenariats.

À lire aussi : Etude de marché et outils digitaux

Il existe aussi beaucoup de ressources abordables pour mener une étude de marché complète. Google est une mine d’or pour ça. N’oubliez pas que l’objectif est d’obtenir des segments de clientèle à attaquer.

Chaque segment de clientèle exige une proposition de valeur unique. Si vous découvrez plus d’un segment de clientèle dans votre modèle d’affaires, vous devez revoir votre stratégie d’entreprise et vous assurez que votre proposition de valeur est alignée avec ce que chaque segment de clientèle demande.

À lire aussi : C’est quoi la proposition de valeur ?

#4 Faites un blog

Le marketing est mort, vive le content marketing ! En fait, peut importe votre projet, votre idée, votre entreprise, personne n’achètera votre produit si vous ne parvenez pas à prouver la valeur que vous apportez.

Le blog est un outil d’acquisition client

Avec le content marketing, vous pouvez tirer parti des stratégies de content marketing pour engager vos clients d’une manière efficace. Vous leur apportez des contenus gratuits qui légitiment votre activité et votre expertise.

Gardez à l’esprit que l’affichage de publicités qui se concentrent uniquement sur votre produit et la répétition de vos affichages peuvent nuire à votre entreprise (Sensation de spam). Le secret de la réussite est de concevoir le type de contenu qui permet à vos visiteurs de devenir vos clients.

À lire aussi : #Startup : Blog, l’arme ultime pour se lancer ?

Dernier conseil : Adaptez votre site

Une erreur commune que de nombreux entrepreneurs et commerçants font est de diriger tout le trafic vers une page unique.

Alors que votre site doit agir en porte d’entrée. Vous pouvez augmenter vos conversions en optimisant vos pages. Chaque page de destination doit être conçue pour un segment de clientèle et doit être adaptée aux caractéristiques de votre client.

Soyez inventifs et flexibles.

Écrit par

Fondu d’entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, la Ligue 1 et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *