Les 40 startups à suivre pour 2016 ! [1/4]

Les 40 startups à suivre pour 2016 (2)

L’équipe de 1001startups a sélectionné les 40 startups à suivre pour 2016. Sur laquelle misez-vous ?

[Part 1] by Kevin

ChicTypes, la concurrence peut se rhabiller

40 startupsL’habilleur de l’homme qui n’a pas le temps d’aller faire les magasins. Après une levée de fonds de 4 millions d’euros et l’annonce d’un recrutement massif pour 2016, la startup ChicTypes est, sans aucun doute en train de révolutionner la vie de milliers d’hommes.

Le concept est simple, vous recevez chez vous une sélection de vêtements, vous essayez tout ça tranquillement et vous achetez que ce que vous gardez. La réception, l’essayage, le renvoi et le service, d’une qualité rare, sont gratuits. Que demander de plus ?

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

Un service simple, de qualité et une relation client au-dessus du lot couplés à une sélection de vêtements de qualité, c’est le succès assuré.

10-vins, What else ?

10 vinsBasée à Nantes, la startup 10-vins promet d’être le « Nespresso du vin », comprenez un vin parfait, servi à la dose et reçu dans votre boite aux lettres.

Comme Nespresso, il faudra acheter la machine qui va avec les dosettes. Disponible actuellement au prix de 500€ en pré-vente, la machine d’un design épuré et classique n’est pas s’en rappeler les publicités avec George Clooney. Fondée en 2012, trois passionnés de vins Thibaut Jarrousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva, la startup nantaise connaît un franc succès. Après avoir levé 500 000€ en 2014, la startup qui compte déjà 15 salariés souhaite démocratiser la « Web dégustation » et faire accepter ce nouveau mode de consommation.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

Du vin, de la technologie et un marché porteur. C’est si simple parfois.

Wildmoka, Bref.

digital-entertainment-post-wildmokaMade in Sophia Antipolis, Wildmoka permet aux chaînes TV de valoriser les moments-clés des directs, promouvoir leurs contenus sur les réseaux sociaux, et monétiser leurs archives via une solution Cloud que la startup développe depuis 2013.

Avec des clients comme Canal+, D8 ou TF1, la startup a gagné ses lettres de noblesse et espère s’étendre à l’international. Le buzz réalisé pour les 30 ans de Canal+ a propulsé la startup dans une nouvelle dimension. Oui c’est eux qui ont créé l’application qui génére un épisode de Bref pour vous. Génie.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

Avec une récente levée de deux millions d’euros, 2016 va être l’année de la consécration.

Prizm, smart music.

prizmLe principe est simple : appuyez sur un bouton, et Prizm choisit de lui-même la musique pour vous, en fonction de vos goûts et de vos habitudes d’écoute. Ce petit triangle est capable de détecter les personnes présentes dans une pièce, via leur smartphone ou leur bracelet connecté. La startup a développé un algorithme qui analyse les goûts musicaux, l’ambiance à l’aide de capteurs sonores et arrive à faire la différence entre une soirée romantique et une soirée entre amis.

Tous ces éléments de contexte, recoupés entre autres avec l’heure et le jour de la semaine, permettent à Prizm de choisir automatiquement la musique, et de l’adapter à ce qui est en train de se passer.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

Parce que ça évitera de créer des tensions autour de la playlist choisie. Enfin, en théorie.

Weenect, à l’a-track

WeenectLa startup qui vous permet de géolocaliser toute votre famille. Quatre offres produits clés en main : Weenect Kids, Weenect Silver pour les seniors, Weenect Pets pour chiens et Weenect Cats. La personne porte la balise, vous suivez tous ses déplacements et vous êtes alerté de ses mouvements.

Crée en novembre 2013 par Adrien Harmel et Ferdinand Rousseau, la startup qui embauche onze personnes et compte plus de 10 000 balises vendues depuis sa création vient juste de lever un million d’euros.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

La startup surfe sur l’anxiété des parents. Une ressource inépuisable donc.

Snapkin, quick 3D

SnapkinLa startup montpelliéraine qui développe un outil de mesure et de mise en plan 2D et 3D d’intérieur de bâtiment. L’outil permet d’obtenir le modèle 3D de l’intérieur d’un bâtiment ainsi que son plan d’architecte. Une innovation qui a séduit Microsoft avec qui Snapkin a signé un partenariat, lui donnant accès à la Kinect avant sa sortie grand public. Avec une équipe de huit collaborateurs et des clients de plus en plus nombreux, 2016 est sans aucun doute l’année de Snapkin.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

Une techno qui répond à un besoin, une équipe complémentaire et une stratégie claire, tout ça mené par un dirigeant dynamique. J’aime.

DreamCheaper, rêver moins cher.

Dream sheaperLe prix d’une chambre varie tous les jours. Et quand vous pensez qu’il ne baissera plus et que vous réservez, le lendemain il a encore baissé. DreamCheaper vous offre la transparence sur les prix en affichant le prix moyen pratiqué pour la chambre, le prix actuel et le prix que vous avez payé. Si le prix baisse, DreamCheaper rachète votre billet et vous profitez du prix bas. Comme la startup allemande se finance sur le modèle de l’affiliation elle a tout intérêt à trouver les prix les plus bas et à créer du flux vers les autres sites. C’est donc l’assurance pour le voyageur d’obtenir les meilleurs prix.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

À suivre parce que c’est allemand, que c’est intelligent et qu’il n’y a pas de risque qu’ils aient trafiqué les moteurs.

Popup Storz, tu me vois, tu me vois plus.

Pop up storzPopup Storz, est une startup parisienne qui édite une place de marché communautaire pour boutiques éphémères. Le concept est très simple, faciliter la location des emplacements entre les entreprises pour favoriser les magasins éphémères.

Devenu un véritable outil de marketing, le popup store s’adresse aux marques, aux créateurs et aux artisans ayant besoin d’un espace éphémère pour gagner en visibilité, tester un produit, tester un marché ou faire une opération de communication

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

La concurrence est pour l’instant en retard en France et l’augmentation de la demande et les levées de fonds me poussent à croire en cette startup pour 2016.

Running Heroes, la carotte 2.0

Running HeroesRunning Heroes encourage et récompense l’activité sportive. Comment ? Plus vous souffrez, plus vous avez de cadeaux.

En fonction de vos performances, qu’il engrange grâce aux Data de Nike+, RunKeeper, Runtastic, Garmin…, vos efforts sont transformés en points. Et vous en tirez des avantages. Cet outil peut aussi servir la bonne cause comme l’UNICEF, pour la première course connectée au profit des enfants du monde.

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

Le running continue sa progression, les marques s’offrent une visibilité supplémentaire et la souffrance devient rentable. Peut-être mon plus gros espoir pour 2016.

Jimmy Fairly, Buy one give one

Jimmy FairlyJimmy Fairly, le concept « Buy One Give One » appliqué par une startup toulousaine. Oui cela ressemble Warby Parker, mais c’est français et ça marche donc on soutien. Un peu de corporatisme ne fait jamais de mal. La startup qui avait levé 200k€ en trois semaines poursuit aujourd’hui son développement avec 6 boutiques en plus de son site e-commerce. Innovant et éthique, que demander de plus !

Pourquoi avoir sélectionné cette startup ?

La demande de lunettes n’a jamais était aussi forte et la dimension solidaire de la startup fait bouger les choses dans un secteur parfois fermé aux changements. Attention cependant à l’arrivée en France de Warby Parker.


La suite des 40 startups de 2016

<- [Part 2]  –  [Part 3]  –  [Part 4] ->

 

Crédit photo : Stokkete via Shutterstock

Écrit par

L'équipe éditoriale de 1001startups. Pour contacter la rédaction cliquez ici! Postulez pour "La France a d'incroyables start-up" cliquez ici! Postulez à notre programme gratuit pour créer ou développer ton entreprise, Postulez