#Conseils : Comment définir un cahier des charges agile ?

cahier des charges agile

Vous souhaitez vous lancer dans la création de votre site internet ? Fini les cahiers des charges imposants, visant un développement sur du long terme ! Le marché évolue beaucoup trop vite et souvent votre business se développe différemment de ce que vous aviez prévu, pensez donc « Agilité » !

Pour évoluer de pair avec votre marché, votre devez adapter votre cahier des charges et le rendre plus souple en rédigeant des documents courts avec des développements courts termes.

Comment adapter votre cahier des charges ? Samuel Breton, notre expert en gestion de projet, vous explique la démarche à adopter et vous livre ses conseils.

Rédigez un executive summary

En une à deux pages, ce document présente une vision générale de votre projet et les grandes lignes directrice de votre site web. Ainsi, votre prestataire va se projeter et comprendre votre problématique et les grandes fonctionnalités. D’un profil technique ou graphique, votre prestataire pourra d’ors et déjà bien comprendre votre demande.

Ecrivez des documents courts

Un cahier des charges fonctionnel se découpe en plusieurs documents succincts pour être plus ergonique et entraîner des développements sur le court terme. Pour cela, découpez le en bloc de fonctionnalités et priorisez le suivant vos besoins. Rien ne sert de tout automatiser d’un coup car en plus d’utiliser un budget conséquent, vous n’êtes pas sûr dans vos process.

Qui sont mes utilisateurs ? Quels sont leur besoin ? Comment navigue-t-il sur votre site ? Avant de rédiger ses petites fonctionnalités, tentez de comprendre vos clients pour adapter vos fonctionnalités.

Le fait de prioriser vos fonctionnalités permet d’éviter le développement de fonctionnalités coûteuses, surtout si vous démarrez votre business et que votre budget est restreint.

L’objectif est de tester des fonctionnalités pas à pas pour délivrer la meilleure valeur à vos clients. Un cahier des charges lourd, entraîne une période de stand-by de votre site. L’agilité vous permet d’éviter ce problème en continuant à fournir un site à vos clients tout en l’améliorant pas à pas. De plus, vous pouvez ainsi communiquer régulièrement sur les mises à jour de votre site et interagir avec votre communauté.

Réalisez un Wireframe

Le wireframe est une maquette utile pour définir les éléments de votre page et vous projeter visuellement tout comme votre prestataire. Ainsi vous définissez toutes les zones et les éléments que vous souhaitez intégrer dans votre page.

En conclusion, pour adopter un comportement agile vous devez mêler un aspect technique et graphique. Rédigez un executive summary pour présenter votre concept, découpez votre cahier des charges en lots de fonctionnalités que vous devrez hiérarchiser et pensez au Wireframe pour le côté visuel.

->Besoin de conseils pour rédiger votre cahier des charges ? Nos experts vous conseillent !

Crédit photo : Rawpixel via Shutterstock

Écrit par

Co-fondateur de 1001startups.fr, et dirigeant de Clydes Formation (filiale de 1001startups) centre de formation au digital (growth hacking, social selling, culture startups, ...). Je suis un passionné d'entreprenariat, de foot, de turntablism (scratch) et de hiphop (1996-2005).

1 Comment

  • Je trouve un peu contradictoire les mots cahiers de charges et agile. En scrum on bannie ce genre de mots.
    En agile on préfère des fonctionnalités utiles à une doucmentation exhaustive.
    Le mieux est encore de se faire guider par le Product Owner pour écrire les fonctionnalités et les prioriser. Il aura l’éxpérience pour faire exprimer les fonctionnalités de manière simple et vous pousser dans vos réflexions.
    Effectivement réflechir en se mettant à la place de l’utilisateur est toujours mieux, et le top du top étant de pouvoir inclure les utilisateurs finaux lors des phases de dév.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *