Comment les grands groupes s’immiscent-ils dans l’écosystème startup ?

grands groupes startups

La France est le premier pays en matière de collaboration entre start-up et grands groupes. 92% de ses plus grands groupes sont impliqués dans l’écosystème startup, devant l’Allemagne et les États-Unis. Pour rester dans la course à l’innovation les grands groupes n’ont d’autres choix que de collaborer avec les startups et quand on sait que près de 60% des licornes ont un groupe industriel parmi leurs actionnaires, on comprend mieux les enjeux des concours, accélérateurs et autres stratégies d’Open Innovation des grands groupes.

Mais comment ces grands groupes s’immiscent-ils dans la vie des startups ? Quels sont leurs objectifs ? Pourquoi les startups attirent-elles la convoitise ?

L’open innovation comme porte d’entrée

Si très longtemps l’innovation est restée secrète dans les grands groupes. Parfois tellement secrète qu’on ne voyait même pas les innovations. À moins que… bref. L’open innovation est venue fracasser les codes et décloisonner la relation entre grandes entreprises et startup. « Chez la SNCF, il y a un pole dédié à l’Open Innovation où il mette à disposition leurs données, explique Valère Rames, chargé d’affaires senior chez HInov, je crois que plusieurs centaines de startups se câblent dessus pour exploiter leurs données ».

67% des 500 plus grandes entreprises mondiales sont engagés aux côtés des startups

Même vision chez VINCI Autoroutes « Depuis 2013 et le lancement du Lab VINCI Autoroutes puis de l’accélérateur, le groupe est dans une démarche d’Open Innovation. Elle mise sur des partenariats avec des startups pour améliorer les infrastructures et le confort de ses utilisateurs. Nous sommes en constante recherche d’innovation dans nos services » nous explique Simon Coutel, responsable de l’innovation digitale et responsable de l’accélérateur chez VINCI Autoroutes.

Gagner en agilité, en réactivité… Pour les grands groupes, l’open innovation apparaît presque comme une nécessité. Et elle passe par la découverte et la collaboration avec des startups. Les startups amènent de la folie dans des groupes bien souvent en proie au manque de dynamisme.

Détection et accompagnement

Les startups imposent aux grands groupes plusieurs approches. Il faut dire que détecter et accompagner les startups ne s’improvise pas. EDF par exemple, mise sur un concours national avec trois catégories. La particularité de ce concours réside dans le vote final qui est assuré par les internautes. De son côté, la SNCF mise sur un concours pour repérer les startups avec qui le groupe est capable de travailler. Ces concours permettent aussi aux grands groupes de sortir des sentiers battus et d’élargir leurs domaines de compétences.

Les grands groupes ont pris la décision de lancer des concours pour détecter les pépites et ratisser large.

De son côté VINCI Autoroutes a imaginé un concours à l’échelle européenne : Le Vinci Startup Tour. « Le Lab VINCI Autoroutes offre l’opportunité de tester son produit en grandeur nature et de se forger une crédibilité, aidé par des experts métiers du groupe. Nous travaillons vraiment en mode projet avec la startup pour passer du concept à la phase de test en l’espace de 6 mois. » Appuie Simon Coutel. C’est aussi l’opportunité pour VINCI Autoroutes de proposer de nouvelles expériences à leurs usagers.

Si beaucoup de grands groupes ont pris la décision de lancer un concours pour détecter les pépites et, osons le dire, ratisser large. Ce n’est que la première phase de la collaboration. L’accélérateur ou l’incubateur du groupe prend le relais sur l’accompagnement des lauréats. Qu’il s’agissent d’Orange Fab, du Village Crédit Agricole ou de l’accélérateur de grands groupes tels qu’Oracle, BNP Paribas, tous ont pour vocation de mettre les startups dans les meilleures conditions possibles pour collaborer avec elles.

Financer pour mieux racheter ?

Quid de l’accompagnement financier de ses startups ? De nombreux groupes ont pris le parti de créer un fonds d’investissement ou d’externaliser. Par exemple, la SNCF dispose d’un fonds de 30M€ géré en externe par HI INNOV dont l’objectif est d’investir dans des entreprises numériques, mais sans conflit d’intérêt et ingérence de la part de la SNCF. « Le groupe possède une vision d’investissement la plus large possible, il ne se fixe pas de limites en fonction de ses activités. Les startups en B2C pourront contribuer à de nouveaux axes de services pour les usagers et pour le B2B, qui est plutôt le coeur des deals de HI INNOV, cela pourra à terme simplifier et améliorer les processus internes », explique Valère Rames.

LVMH, La Poste, Samsung… La liste des groupes disposant d’un fonds est longue, plus de 67% des 500 plus grandes entreprises mondiales sont engagés aux côtés des startups et au travers d’un mécanisme de financement dans près de 65% des cas.

Croire que tous les groupes n’investissent que dans une logique de co-construction et de collaboration est utopique. Certains ont des intentions bien miens louables et rachètent des startups pour une valeur bien moindre. Si les cas sont rares, ils existent.

Quels avantages pour les start-up ?

Si parfois la relation n’est pas aussi belle qu’imaginée, être adossé à un grand groupe est un avantage certain pour une start-up. En premier lieu, la notoriété du groupe à des répercussions sur la crédibilité de la startup qu’il est impossible d’ignorer. Spotify a par exemple bénéficié de l’aura de Coca-Cola, en étant présent sur les canettes.

Les start-up peuvent aussi bénéficier de ressources uniques pour développer leurs produits ou services. Prenons l’exemple de la SNCF qui ouvre ses données aux start-up accompagnées. Ou encore la Poste qui offre des possibilités uniques en terme de logistique pour les startups issues de son cru. Les partenariats peuvent aussi être des relais de croissances uniques pour une startup.

Si parfois, dans l’écosystème nous entendons que les grands groupes ne font ça que pour la communication, force est de constater que de nombreuses start-up ont sur tirer profit de leur proximité avec des grands groupes. 


Vous souhaitez créer votre start-up ?

Bénéficiez des conseils de nos experts !

encart-expert

Crédit image : Minerva Studio via Shutterstock

Écrit par

Fondu d’entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, la Ligue 1 et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *