#CoucouWines, la startup qui exporte le vin français à Berlin!

coucouwines-startup-berlin

Aujourd’hui 1001startups traverse la frontière avec l’Allemagne pour rencontrer Antoine Litt, fondateur de Coucou Wines, une start-up qui livre des vins français sur Berlin en moins d’une heure. « Ça ne coûte pas plus cher de boire du bon vin » pour résumer la philosophie de l’équipe et tant qu’à faire autant en boire du français. Entre vins bios et French Touch, découvrez l’épopée berlinoise de Coucou Wines.

Antoine, comment est née cette idée de vendre du vin français en Allemagne ?

Je me suis installé à Berlin il y a deux ans. J’ai travaillé pour plusieurs startups, notamment au sein du groupe Internet Rocket. J’avais des horaires flexibles et travaillais de préférence en soirée. En tant qu’alsacien, j’ai une certains culture et intérêt pour le vin, sans pour autant être un « professionnel ». J’ai vite remarqué que contrairement aux bars ou « Spatis » (des épiceries typiques de Berlin où l’on peut acheter une bière ou un coca) qui sont ouverts tous les jours et jusque très tard, les cavistes eux ferment assez tôt! Pas moyen d’acheter quelque chose de convenable en sortant du travail pour un dîner entre amis. En plus, les prix sont hallucinants et le conseil et la qualité pas forcement au rendez-vous.. J’ai étudié le marcher et ai constaté un fort intérêt pour la gastronomie (notamment française) et les vins. Le concept de Coucou Wines est naît ainsi. L’Allemagne est l’un des plus gros importateurs de vins au monde et la France un partenaire crucial.

La French Touch c’est un atout indéniable (…) notre communication joue volontairement sur les mots et « préjugés » concernant les Français.

Coucou Wines est tout récent…

Oui, nous avons lancé notre site internet à destination des particuliers en mars 2016. Nous livrons uniquement sur Berlin. Nous nous considérons comme caviste et pas seulement comme site de e-commerce : nous proposons nos vins bios aux caractères uniques..Au tarif propriété! Pour répondre aux exigences des Berlinois, nous livrons nos vins dans l’heure sur toute la capitale sans condition contraignante. Nous constatons déjà un intérêt de la part d’institutions pour lesquelles nous proposons pour l’instant des offres sur-mesure et étudions la mise en place d’une plateforme leur étant dédiée, avec encore plus de services adaptés.. Nous en saurons plus dans quelques mois!

Coucou-Wines2

Quel est votre business model ?

C’est simple, nous vendons du vin. Nous devons faire de gros volumes et rationaliser à l’extrême nos commandes pour rentabiliser les coûts de transports. Nous proposons également des services de dégustations à domicile pour les particuliers.

Le concept n’était pas imaginable en France ?

Berlin c’est le marché parfait pour tester une solution: une ville de plus de 3,5 millions d’habitants, une population internationale, une ville dynamique toujours en développement et de nombreuses startups. Nous avons testé notre offre quelques mois dans l’Est de la France avant de nous lancer à Berlin. Le nombre de cavistes « classiques » y est impressionnant, notamment dans le quartier où se trouvent nos locaux à Mitte-Prenzlauerberg et la concurrence est beaucoup plus rude.

Berlin c’est sans aucun doute la capitale européenne des startups, une ville d’artistes, mal rangée et qui déborde d’énergie!

La French Touch à Berlin, ça marche ?

La French Touch c’est un atout indéniable! Nous avons volontairement mis en avant nos origines via notre logo et dans la structure même de notre entreprise: notre siège est en Alsace. Nous avons premièrement pensé qu’effacer notre accent français lorsque nous parlons allemand serait préférable, mais c’est un vrai atout de vente! Cela fait partie intégrante de notre identité, notre communication joue volontairement sur les mots et « préjugés » concernant les Français. De cette façon, nous rendons aussi le vin plus accessible en ajoutant une touche d’humour: pas besoin de connaître des mots compliqués pour apprécier une bonne bouteille. La France est reconnue comme une grande nation du vin, ce n’est plus à prouver.

Et qu’attendent vos clients berlinois ?

Nos vins sont uniquement..Français! Nous travaillons sans intermédiaires avec de petits producteurs respectueux de la nature, biodynamiques, beaucoup étant certifiés bio. Nous avons aujourd’hui une bonne soixantaine de références sur notre site et bien sûr cherchons de nouveaux partenaires! Ce qui nous importe c’est la qualité des produits, mais surtout la volonté de sortir des sentiers battus en proposant des vins atypiques, avec du caractère, s’éloignant des critères de la grande distribution par exemple. Un parti-pris qui pour l’instant paie puisque nos clients en redemandent! Les plus grandes régions viticoles sont représentées dans notre offre.

À Berlin, j’ai vite remarqué que contrairement aux bars ou « Spatis » qui sont ouverts tous les jours et jusque très tard, les cavistes eux ferment assez tôt!

Peut-on espérer voir un jour ce modèle en France ?

Aujourd’hui l’objectif est de s’implanter profondément à Berlin, mais l’intérêt de notre business model est qu’il est duplicable dans de nombreuses villes en France, en Allemagne ou d’autres pays.. Nous y pensons, mais chaque chose en son temps!

coucouwines startup nb

Maintenant que tu es presque berlinois, peux-tu nous donner ton ressenti sur cette ville ?

Berlin c’est sans aucun doute la capitale européenne des startups, une ville d’artistes, mal rangée et qui déborde d’énergie! C’est un avantage d’être entouré de grandes startups, mais cela aussi complique les choses pour se faire une place et se faire voir. Il est vrai que nous nous inspirons de certains grands noms de l’économie des startups qui sont proches de nous dans les services qu’elles proposent.. Mais bien plus que les startups, c’est l’esprit berlinois qui est bénéfique et nous pousse à être créatifs. Il faut y vivre pour le comprendre et parler allemand, c’est mieux!


Fiche d’identité :

logo-coucou-bar

Nom des fondateurs : Antoine Litt
Où est située la start-up ? : Strasbourg(siège social) et Berlin.
Secteur d’activité : e-commerce
Website : https://www.coucou-wines.com/de/
Facebook : https://www.facebook.com/coucouwines.de/
InstagramCoucouwines

Crédit photo : CoucouWines

Écrit par

Fondu d'entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, l'OM et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *