Pourquoi l’entrepreneuriat m’a poussé à devenir féministe?

feministe-startup

Je ne me suis jamais considérée comme féministe. Mais je ne me suis jamais définie non plus par un genre. Je ne pense pas plus aimer les magasins, les sessions de bronzage sur la plage ou encore les nourrissons parce que je suis une fille. Et je n’aime pas moins les trucs de mecs parce que je suis une fille. J’aime la moto, la bière, parfois même le foot… sans pour autant renoncer à ma féminité. Je n’ai jamais compris pourquoi l’on devait renoncer à certaines choses en fonction de notre sexe. Et cela vaut également dans le sens inverse.
Chacun dispose de sa propre personnalité!

J’ai eu la chance d’avoir pour modèle une éducation assez égalitaire. Pour preuve, mon père est en charge du repassage à la maison.
Jusqu’ici, je n’avais donc jamais vu de raison de brandir l’étendard du féminisme.

Entrepreneuriat féminin

Pourtant, depuis que je suis entrepreneuse, je me surprends à devenir de plus en plus féministe.

Non pas parce que des « machos » me font des remarques désobligeantes, des cons il y en a partout. Et beaucoup. Mais parce que je constate que des gens intelligents, que je respecte énormément ont encore une vision réductrice des femmes. Et souvent, ce sont les femmes elles-mêmes qui continuent de se positionner dans des cases.

« La compétition, nous les hommes on a ça dans notre ADN ».
« Les femmes, on a moins besoin de prouver, on a un rapport à l’argent plus soft »
« Les femmes sont plus sociales que les hommes… »

On entend ça tous les jours, au point même que cela devient banal. Je ne parlerais pas ici du même droit que les hommes à disposer de notre corps… qui est encore plus exacerbé. Parfois cela est tellement ancré dans l’opinion collective, que finalement on en vient presque à se persuader que c’est vrai?

Bon. Statistiquement, je ne peux pas nier les chiffres. Seulement 30% des entreprises sont dirigées par des femmes et 12% dans le numérique. 97% des aides à domicile sont des femmes. C’est un fait. Mais statistiquement aussi 91% des hommes vivant en couples ne font pas le repassage. Dans mon modèle familial, c’est mon père qui repasse.
Une preuve que nous pouvons décider de faire mentir les statistiques et que tout se choisit.

Génétiquement, rien ne pousse les femmes à être moins compétitrices, ou moins aimer l’argent ou le pouvoir. Culturellement, c’est un fait. Petite fille, on nous apprend à devenir une princesse, à jouer à la poupée et à la dînette. On part de TRÈS loin.

Pour faire bouger les choses, les femmes doivent devenir actrices de leur propre vie.
Les freins persistant à l’inégalité entre les Hommes et les Femmes sont uniquement basés sur l’éducation et les conventions. Nous devons veiller à ne pas tomber dans les clichés des genres. Et à gagner en confiance. Parce que la véritable différence entre les hommes et les femmes se joue là. Quand une femme pense souvent que c’est impossible à tort, les hommes sont souvent persuadés que c’est possible…

Seulement 30% des entreprises sont dirigées par des femmes et 12% dans le numérique.

L’entrepreneuriat, ascenseur social pour les femmes

L’entrepreneuriat est à mon sens l’un des moyens de devenir actrice de sa propre vie. N’attendez rien des autres, créez vous-même vos opportunités, vos tremplins. Et luttez contre les conventions, avec détermination !
Peu d’hommes se posent la question de l’équilibre entre la vie professionnelle et familiale. Si vous êtes la seule dans votre couple à vous poser ce dilemne, c’est que vous avez probablement décidé de vous sacrifier ou de culpabiliser. 

Certaines actions permettent de valoriser le parcours de femmes ambitieuses et successfull. Girlz in Web, Girls in Tech sont des associations qui contribuent à susciter des vocations par l’exemple. #BGirl est un événement dont l’objectif est de libérer la créativité et décupler sa confiance en soi. Tout ce qui est déterminant pour sortir des cases!
Par ailleurs, le concours organisé par Paris Pionnières, Wonder Woman of Paris est également intéressant en termes de positionnement. Il permet de positionner les femmes en guerrière et pas en victime… preuve que les actions « entrepreneuriat féminin » évoluent aussi dans le bon sens.

Mais attention, ne vous méprenez pas. Créer une entreprise est difficile. Très difficile, et ce quel que soit son sexe. On se mange des portes, des claques, on se prend des bâtons dans les roues… Quelles que soient les difficultés que l’on rencontre en tant qu’entrepreneur, il s’agit surtout de la manière dont on les vit et les surmonte. Prétendre que c’est plus difficile d’entreprendre quand on est une femme c’est à mon sens déjà choisir de se positionner en victime. Et décider que l’on attend plus des autres que ce que l’on attend de soi-même. Si cela peut arriver d’être discriminé en tant que femme, cela peut aussi arriver parce que l’on est provincial, moche, ou encore roux !

L’avenir appartient aux audacieuses, alors lancez-vous !

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » M. Twain
Souriez, respirez, vous allez y arriver !

Écrit par

Cofondatrice de 1001startups j'essaye d'apporter ma pierre à l'édifice #startup. Un peu féministe, beaucoup hyperactive je suis perpétuellement dans l'attente de mon prochain grand voyage. En moto c'est encore mieux, ou en courant peut-être.

3 Comments

  • merci ! Je « traîne » depuis 1 an pour créer mon entreprise (j’ai déjà dirigé ma petite entreprise individuelle de 2004 à 2008 service de labour des domaines viticoles avec des chevaux de trait) et maintenant que je crée dans mon domaine l’informatique (je suis tombée dedans en même temps que le BTS s’ouvrait à toutes les sections générales du bac). je me suis découvert un lourd handicap qui n’existe pas en fait : une femme ET 50 ans. Je n’ai jamais connu la discrimination dans mon métier sauf que…. Un jour quand j’étais jeune, pour le même poste de chef de projet, le choix allait se faire en fonction d’une plus grande parité hommes/femmes : mais patatras…. éliminée parce que les « petites mains » étaient très nombreuSES. la CLAQUE ! Mais à partir d’aujourdh’ui ce sera ENTREPRENATOR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *