FarmerLine, le pouvoir du mobile au service des agriculteurs Ghanéens

farmerline

Cette semaine 1001startups vous emmène au cœur des productions agricoles du Ghana, avec la startup Farmerline. Développée en 2013, par Alloysius Attah et Emmanuel Addai, la startup Farmerline vise à aider les petits agriculteurs dans la gestion de leur exploitation par le biais de messages vocaux.

Le concept de la startup Farmerline

Au Ghana, les problèmes liés à la communication auxquels s’ajoute le mauvais état des routes compliquent l’accès aux informations du secteur agricole pour les petits exploitants. Résultat, une gestion difficile des exploitations agricoles entraînant des pertes considérables de récolte.

FarmerLine est une solution mobile destinée à encourager les petits producteurs dans la gestion de leur exploitation. Grâce à l’application, ils vont notamment recevoir par SMS, des informations sur les prévisions météorologique, les prix du marché, les politiques agricoles ainsi que des conseils techniques modernes pour une améliorer optimiser le rendement de leur exploitation.

FarmerLine permet également aux organisations agricoles de mener des enquêtes afin de prodiguer les meilleures recommandations auprès des petits exploitants.

Une application bien pensée puisqu’un utilisateur est capable d’enregistrer un message qui sera diffusé vocalement dans les différentes langues locales (12 au total), favorisant la compréhension des personnes illettrées.

Enfin, l’équipe de FarmerLine part à la rencontre des exploitants, des femmes Ghanéennes, des organisations paysannes ou encore des agents de vulgarisation afin de les aider et les sensibiliser au domaine de l’agriculture au travers d’ateliers et formations.

Le business model

FarmerLine travaille en étroite collaboration avec des organismes et des universités pour leur développer des applications sur mesure destinées à résoudre des problématiques notamment dans le secteur du mobile. L’équipe de Farmeline se constitue de développeurs talentueux.

En parallèle, la startup développe de nouveaux outils dans le domaine de la e-santé pour prévenir notamment des épidémies.

Pourquoi est-ce une incroyable startup ?

Une idée qui cache une problématique récurrente des petits producteurs Ghanéens : le manque d’informations les empechant de bien gérer leur exploitation. Au travers de cette application, FarmerLine s’est lancé un défi, relancer la dynamique économique en permettant d’augmenter la production agricole. L’agriculture représente près de 30% du PIB du Ghana et plus de 50% des emplois du pays (source ela-newsportal). Une application mobile qui s’insert parfaitement avec les tendances du pays puisque le Ghana a un des taux les plus élevé d’abonnements mobiles.

Un concept qui séduit par son potentiel certain faisant de Farmerline, la lauréate du concours Village Capital FinTech. A la clé, un financement de 50000 dollars et un programme d’accélération de 3 mois à Village Capital.

L’ambition de FarmerLine, atteindre près de 500.000 exploitants d’ici 2019 (source TheGuardian). Pour le moment, la startup compte près de 200.000 agriculteurs dans 5 pays.

Fiche d’identité :
Année de lancement : 2013
Nom des fondateur : Alloysius Attah et Emmanuel Addai
Dans quelle région est située la start-up ? : Ghana
Secteur d’activité : Technologie mobile
Website : Farmerline
Facebook : Farmerline
Twitter : @Farmerline

Crédit photo : Facebook Farmerline

Écrit par

Aurore Sylvain. Passionnée par l'univers des startups, les nouvelles technologies et la pétanque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *