« Commencez très tôt, faites vous aider par un professionnel et ne renoncez jamais. » Christophe Guionet, CEO de Novathings

header-novathings

Créée en octobre 2014, Novathings est une start-up qui conçoit des objets connectés innovants permettant de protéger sa vie digitale. Novathings réalise une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès du pool d’investisseurs nationaux et régionaux composé notamment de INVST I/O, PACA Investissement, CAAP Création et Provence Business Angels qui ont manifesté leur soutien, pour le développement de la start-up et de son premier objet connecté, helixee. Rencontre avec Christophe Guionet, CEO de la startup.

Pour lancer votre produit, vous avez réalisé une campagne KickStarter ? Est-ce selon vous la bonne solution pour se lancer ?

Oui, c’est une étape quasiment incontournable pour une startup qui lance un produit grand public. Il faut une bonne préparation en amont et également une forte mobilisation de l’équipe pendant la campagne. Pour notre campagne nous avons également fait appel à une agence de relation presse, indispensable. Au final, cela nous a permis de confronter notre idée au client très rapidement.

Les investisseurs regardent-ils ce genre de campagne d’un bon oeil ?

Faire appel au financement participatif à un double intérêt : Cela permet d’obtenir très tôt certaines clés très importantes pour mieux cerner son marché et de se confronter aux premiers retours du grand public. Cela permet également d’aller chercher une « preuve marché » nécessaire pour avancer dans la recherche de financements.

Quel est l’objectif de cette levée de fonds de 2 millions ?

Notre levée de fonds nous permet à la fois de renforcer notre équipe, mais également de booster le lancement de notre produit en France et en Europe.

En quoi le CES et MWC contribuent-ils à votre développement ? Y’a-t-il un bon moment pour participer à ces événements ?

Les salons comme le CES ou le MWC permettent principalement de rencontrer la distribution et la presse internationale. Deux types d’acteurs majeurs dans le développement d’une Startup. Notre présence sur le CES 2016 nous a permis de présenter notre produit encore au stade du prototype fonctionnel. Cela nous a permis de valider définitivement notre positionnement marché et de rencontrer toute la distribution française en avance. Cette année, nous étions également au CES mais cette fois-ci pour rencontrer la distribution internationale, suite à notre lancement produit sur le marché Français (helixee est disponible chez Boulanger, Darty, Fnac, Auchan, Leclerc, Expert & Connexion et les magasins L’ick).

L’international est-il vital pour un startup ?

Oui, c’est très important d’intégrer une dimension et une posture internationale dès le départ de l’aventure. Surtout pour un produit grand public comme helixee.En revanche, il faut bien rester concentré et procéder par étape en se focalisant sur le lancement de son produit sur son marché national au début.

helixee-cg

Que représente le marché de la protection de la vie digitale ?

Le marché de la protection des données personnelles est un marché énorme. Il est estimé à plus de 50 milliards de dollars par Google. Il y a une véritable prise de conscience du grand public autour de la planète entière pour reprendre le contrôle et la maitrise de sa vie digitale. Le cloud grand public tel qu’on le connait aujourd’hui va subir une révolution pour se rapprocher physiquement des utilisateurs dans le foyer. C’est dans cette réalité que Novathings s’inscrit.

Pouvez-vous me parler de helixee ?

Helixee est un véritable concentré de technologie Web qui apporte une vraie réponse aux attentes du grand public en termes de sauvegardes des données personnelles et de partages sécurisés. Nous avons conçu un bel objet, au design soigné, qui s’intègre facilement dans le foyer grâce à son module Wifi. Son installation se fait en 15 minutes chrono et les applications sont simples et intuitives, conçues pour des personnes non geek. Notre objectif est de redonner le pouvoir aux utilisateurs pour qu’ils gardent la maitrise sur leurs données personnelles et arrêtent de se faire aspirer leur vie digitale par les géants du Net.

La suite pour novathings ?

Nous avons une roadmap technique et fonctionnelle très riche non seulement pour helixee, mais également concernant notre deuxième objet sur lequel nous avons déjà commencé à travailler. Il s’agit toujours d’un objet connecté, simple et intuitif, qui va s’inscrire dans la thématique de la protection du réseau wifi et des objets connectés présents dans le foyer. Pour ce 2e objet, nous travaillons en collaboration avec l’INRIA (Sophia-Antipolis) et l’École des Mines (Gardanne).

Un conseil pour les entrepreneurs qui veulent lever des fonds ?

Oui, plusieurs conseils : Commencez très tôt, faites vous aider par un professionnel et ne renoncez jamais !

Écrit par

Fondu d'entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, l'OM et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *