[Interview croisée] Ces startups qui disruptent les professions libérales !

startup disruption

Ils font partie de ceux que l’on appelle les disrupteurs. De ceux qui s’attaquent à des marchés historiquement stables. Qu’il s’agisse de la comptabilité, du notariat, de la psychologie, plus aucun secteur n’échappe aux start-ups. Dans cette interview croisée, retrouvez la vision des fondateurs de freddelacompta.com, mesdocteurs.com, legalstart.fr et tonpsy.fr sur la disruption des professions libérales, sur leur complémentarité et sur l’apport de leur idées pour le consommateur.

Présentez-vous rapidement…

Je suis Timothée Rambaud, cofondateur de Legalstart.fr, première plateforme de services juridiques en ligne. J’en suis responsable du développement commercial. Avant de lancer legalstart.fr, j’ai participé à la création et au développement du bureau parisien d’H.I.G. Capital, un fonds d’investissement où j’ai eu l’occasion d’accompagner de nombreux entrepreneurs dans l’élaboration et la mise en place de leurs stratégies et des développements de leurs projets. J’ai débuté chez BNP Paribas avant de rejoindre Goldman Sachs à Londres puis Paris dans l’équipe de Fusion & Acquisition.

Je suis Séverine Grégoire, cofondatrice et CEO de MesDocteurs. J’ai 35 ans et MesDocteurs est ma deuxième start-up. J’ai créé le site Monshowroom.com en 2006, site e-commerce que j’ai revendu en 2012 au groupe Casino. MesDocteurs est né d’un constat simple, il est devenu courant de « googliser » ses symptômes, se pose le problème de fiabilité de l’information sur certains sites avec un contenu très anxiogène sur les forums par exemple. MesDocteur est une plateforme digitale de téléconseil médical. MesDocteurs permet aux utilisateurs de poser des questions 7j/7 24h/24.

Je suis Romain Passilly, cofondateur de Fred de la compta qui est ma quatrième aventure entrepreneuriale. Constatant les difficultés rencontrées par mes clients dans leur relation avec leur comptabilité et leur comptable j’ai décidé, avec mon associé et expert-comptable René-Pierre Marionneau, de créer Fred de la compta : le comptable sympa et efficace qui simplifie la vie des entrepreneurs.

Je suis Yoann Hervouet, cofondateur et CMO de tonpsy.fr. La démarche de se rendre dans le cabinet d’un psy est parfois un cap difficile à franchir : difficulté à caler un rendez-vous dans son emploi du temps, appréhension du face à face, angoisse à l’idée de tomber sur des gens que l’on connait dans la salle d’attente ou d’affronter le regard des passants pendant le trajet du retour… C’est pour ces raisons que nous avons créé TonPsy. Nous mettons en relation des psychologues et psychanalystes diplômés avec le grand public. Le principe est simple : patients et spécialistes se rencontrent sur notre site pour une séance par webcam.

Les professions libérales se sont longtemps senties à l’abri notamment parce qu’elles jouent le rôle de confident aussi. Pourquoi et comment arrivez-vous à dématérialiser cette relation ?

Timothée Rambaud : Les démarches juridiques comme la création de sociétés, la modification statutaire ou dépôts de marque sont des documents dont 85% du contenu est standard. Il n’y a donc pas de valeur ajoutée à passer par un avocat / expert-comptable / notaire. Au contraire, ce sera plus lent et plus cher. Il faut noter qu’une partie de nos clients sont des entrepreneurs qui ne faisaient pas appel aux avocats/notaires/comptables, car ils n’en avaient pas les moyens. On crée donc une nouvelle relation. Nous fournissons le plus d’informations possible sur les différents produits, entretenons une totale transparence sur nos prix et nous nous engageons à fournir un service de qualité. Legalstart.fr est loin d’être un « fournisseur de droit lowcost ».

Séverine Grégoire : Je ne pense pas que les gens vont cesser d’aller consulter physiquement, car MesDocteurs existe. En tout cas, ce n’est ni un objectif ni une fin en soi. Je pense plutôt que c’est complémentaire. Les gens vont déjà chercher de l’information médicale en ligne, chez nous elle est donnée par un vrai médecin. La relation est dématérialisée, mais ce n’est pas un arbre décisionnel avec des algorithmes… Le fait de ne pas avoir le médecin en face permet également de poser des questions qu’on n’oserait pas poser à notre médecin de famille.

Romain Passilly : Fred fluidifie cette relation en supprimant le parasitage par des tâches. Il rapproche l’expert-comptable de son client et c’est ainsi qu’il peut jouer à plein son rôle de confident. La dématérialisation de la relation est un levier qui permet de rapprocher les gens et de simplifier leur communication.

Yoann Hervouet : Autant cette question peut s’appliquer à des comptables ou à des avocats, autant dans notre cas c’est l’inverse qui se produit : le cadre rassurant de la consultation à la maison permet de se confier plus aisément. A ce titre, la dématérialisation de la psychologie, c’est surtout un partenariat de confiance entre les psychologues et les patients. Nos consultations par webcam, les études le prouvent, sont aussi efficaces qu’une consultation en cabinet et enfin, l’anonymat des patients est totalement respecté, car nous ne recueillons aucune information personnelle : nous n’avons accès qu’à l’adresse mail du patient, toutes les autres données, notamment d’identification bancaire, étant cryptées par nos soins, nous ne pouvons y avoir accès.

Pourquoi selon vous les gens se détournent-ils du système « classique » pour aller vers de nouveaux services comme le vôtre ?

TR : Encore une fois, nos clients sont à la fois ceux qui se débrouillaient seuls (pour une raison de coût, avec un risque de qualité, des délais à rallonge et une énergie dépensée disproportionnée par rapport à la valeur ajoutée de la démarche) et ceux qui passaient par un conseil (pour des raisons de qualité et d’accompagnement). Nous avons réussi à concilier des deux : qualité et accompagnement à un tarif très économique, tout en proposant un service très rapide. Il n’y a pas d’opposition entre le système classique et notre offre : nous permettons à l’entrepreneur de réaliser lui même ses formalités juridiques standards. Les professions réglementées sont là pour les accompagner sur des cas plus complexes.

legalstart

SG : Pour moi ils ne se détournent pas vraiment, ils consomment différemment. Internet a bousculé les usages et aujourd’hui internet a imposé le « tout, tout de suite », et donc même pour sa santé les gens ont le réflexe web. Au final le service MesDocteurs est un accès facile à la santé, les gens vont d’abord chercher de l’information médicale avant de se déplacer.

RP :  Parce qu’ils veulent une expérience utilisateur que ne leur donnent pas les systèmes classiques, parce qu’ils recherchent l’instantanéité, et refusent la lourdeur administrative, parce qu’il est en définitive extrêmement difficile de fournir le niveau de prestation attendu par les entrepreneurs sans un système comme le nôtre. Ils se tournent vers le web pour accélérer leurs échanges et avoir plus de mobilité.

freddelacompta

YH : Avec le système classique, il y a du stress avant, pendant et après : est-ce le psy va me convenir, est-ce qu’il va être disponible ce dimanche soir ou lundi matin tôt parce que lundi matin j’ai un entretien avec ma DRH et que j’ai peur, je préfèrerais que mon psy soit un homme, j’aimerais bien qu’il soit spécialisé dans les problématiques liées au travail aussi, mais je ne sais pas si c’est possible, est-ce qu’il va être à moins de 40€ / séance ? Une simple recherche comme celle-ci peut prendre des heures voire des jours, sans compter qu’il faut appeler par téléphone à chaque fois pour discuter du prix et de l’horaire du rendez-vous.  Avec TonPsy, je peux réaliser ces démarches en toute quiétude, et je trouve mon psy idéal en 4 clics. Ensuite, je peux faire la consultation tout en restant tranquillement installé derrière mon ordinateur, dans mon salon, ma cuisine ou sur mon lit.

La force de services comme le votre réside dans le prix et l’accessibilité, comment arrivez-vous à atteindre ce niveau de performance ?

TR : Nous misons sur le volume d’actes. Nous ne fournissons pas du conseil juridique donc nous avons optimisé au maximum les différents process pour allier efficacité du service et simplicité de la procédure. 

SG : Il est clair qu’aujourd’hui la force de MesDocteurs réside d’une part dans son accessibilité, la plateforme est cross-device, donc accessible d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un mobile et en plus du site nous avons une application IOS et Android. D’autre part dans la continuité du service, nous proposons un service synchrone, sans prise de rendez-vous, vous posez votre question et les médecins vous répondent en temps réel, c’est toute la force du modèle.

mesdocteurs

RP : Dans un système classique, les coûts les plus importants sont consacrés à des tâches sans intérêt perceptible par le client ; en quelque sorte la partie immergée de l’iceberg. L’optimisation et l’automatisation nous permettent de réduire ces tâches, de nous focaliser sur la partie visible par le client et donc d’offrir un service plus performant. Le client paie moins pour gagner plus d’accompagnement.

YH : Nous avons très peu de frais fixes et variables, et nous prélevons un pourcentage sur le montant de chaque consultation, ce qui nous permet d’être dans le positif dès la 1re consultation. Comme nous prélevons un pourcentage et pas un montant fixe, le thérapeute ne se sent pas obligé d’augmenter ses tarifs pour pouvoir entrer dans ses frais. Dans les faits, c’est même l’inverse qui se produit : comme nous offrons un cadre de travail simple et pratique pour les thérapeutes, ces derniers ont  tendance à proposer des tarifs moins chers sur TonPsy que pour leurs consultations en cabinet.Tonpsy

Comment êtes-vous perçu par les différents acteurs de votre secteur ? Quelle sensation d’être dans la position du disrupteur ?

TR: Les professions réglementées nous voient de plus en plus comme un outil complémentaire à leur activité. Notre partenariat avec l’association Notaires Conseils d’Entrepreneurs l’illustre parfaitement : c’est la première association de notaires de France, regroupant plus de 1500 notaires. Les notaires utilisent notre plateforme pour créer et gérer les sociétés de leurs clients. Cela leur permet d’allouer plus de temps à des activités à plus forte valeur ajoutée liées directement au conseil juridique. Ainsi nous n’avons pas la sensation d’être à la position du disrupteur, mais plutôt celle d’un nouvel acteur du marché fournissant un outil complémentaire aux offres aujourd’hui en place. 

SG : Les médecins dans notre cas ne sont pas si réfractaires que ça à un service tel que le nôtre. Ils sont conscients que la relation patient-médecin évolue et qu’il faut intégrer le digital dans cette relation. Il est clair que c’est nouveau, il faut évangéliser le marché, il faut rassurer, en montrant que nous sommes sérieux, que nous avons pris en compte les problématiques liées à leur exercice et que nous sommes un facilitateur dans la relation patient/médecin. Pour nous, être dans la position du disrupteur est plutôt assez motivant, nous avons tout à faire et tout à prouver.

RP : Les réactions sont blanches ou noires, il n’y a pas de juste milieu. Soit les experts-comptables sont enthousiastes et considèrent la puissance d’un système qui les débarrasse des tâches opérationnelles ingrates et leur permet de se concentrer sur le conseil et l’accompagnement, soit ils avaient construit leur business-model sur des processus internes manuels et ils se sentent attaqués par l’automatisation. Vis-à-vis de ces derniers, Fred est pédagogue pour leur montrer ce qu’ils ont tout à gagner à changer de paradigme.

YH : Globalement, nous sommes bien accueillis par les thérapeutes. Ils voient TonPsy comme un moyen de démocratiser la psychologie et la psychanalyse. Être disrupteur est une sensation agréable, d’avoir accompli quelque chose d’utile, et de proposer un service adapté à la demande. Avant TonPsy, si je voulais trouver un bon psy qui correspondait à tous mes critères, je n’avais pas fini de chercher. Sur notre plateforme, nous avons encore des patients qui étaient présents aux débuts de TonPsy, et qui continuent de nous être fidèles. Et ça, ça fait extrêmement plaisir.

Qu’en est-il des garanties ? Des assurances par rapport à votre activité ?

TR : Nous proposons aujourd’hui plus de 30 produits. Tous nos modèles de documents juridiques sont développés et mis à jour par des cabinets d’avocats spécialisés. Nous nous engageons à fournir un outil conforme et à jour. 

SG : Nous sommes couverts pour la pratique du téléconseil médical, nous avons une assurance spécifique qui nous permet de couvrir l’ensemble des médecins qui répondent sur la plateforme.

RP : Chez Fred, tous les experts comptables chargés des dossiers sont inscrits au tableau de l’ordre et possèdent toutes les certifications et assurances nécessaires.

YH : Nous vérifions scrupuleusement les diplômes et titres des thérapeutes auprès de l’État français (via le numéro d’identification ADELI) ou des écoles de psychanalyse. Notre plateforme est cryptée par https et nous sommes plus sécurisés que Skype. Nous ne recueillons aucune information personnelle sur les patients (seule une adresse email) pour préserver leur anonymat, et nous n’avons pas non plus accès à leur nom lors du processus de paiement. Enfin, notre support est réactif et peut intervenir rapidement en cas de problème.
Écrit par

Fondu d'entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, l'OM et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *