L’entrepreneuriat est-il plus fort que le viagra ?

entrepreneuriat et sexe

D’après une étude américaine réalisée par Planet Soho, qui n’a aucun lien avec l’alcool de litchi imbuvable, les entrepreneurs font plus souvent l’amour que les autres. Voilà enfin une explication plausible à la hausse incessante du nombre de créations d’entreprises en France. Si seulement c’était vrai, notre bon vieux 1001startups.fr aurait bien moins de vues. Entre lire un article sur la levée de fonds ou s’éclater toute une nuit… Cependant, si les Américains le disent c’est que cela ne doit pas être trop éloigné de la réalité donc creusons le sujet.

Attention, il n’est nullement question de performance, mais plutôt de consommation effective, de la tendance à y penser, à imaginer et aborder le sujet. Pour deux raisons, la première est que les chiffres de performance sont toujours faussés du moment que les hommes répondent à des questions sur le sexe. Toujours dans l’exagération, un peu comme l’entrepreneur d’ailleurs. La deuxième est que toutes les personnes n’ont pas le même étalon de valeur concernant leur libido. Faire une étude précise sur le sexe revient à réaliser à l’identique un prévisionnel financier. Impossible.

D’après l’étude, 14% des entrepreneurs interrogés avancent qu’ils font plus l’amour qu’avant. L’étude ne prend pas en compte l’influence de Tinder. 56% des interrogés ont entrepris pour être “leur propre boss” et assouvir leur « désir de domination ». Toujours selon cette étude, les entrepreneurs disposeraient de plus de temps pour leur famille et plus de flexibilité ce qui justifierait un regain de complicité dans le couple. Les personnes interrogées expliquent donc qu’elles disposent de plus de temps pour leurs proches qu’avant… Mais comment font-ils?

Si tout se passe bien pour votre start-up vous aurez moins d’argent, moins de temps et moins de sexe…

Oublions les chiffres un instant et analysons donc ce qui pourrait freiner ou ce qui pourrait développer votre libido dans l’entrepreneuriat pour répondre à cette question existentielle : l’entrepreneuriat est-il plus fort que le viagra ?

Pourquoi entreprendre freinerait-il la libido ?

« Je m’endors en pensant au Rsi » me confiait récemment un entrepreneur. J’ose imaginer qu’il est donc compliqué dans ces conditions de répondre favorablement aux demandes indécentes. Sauf si vous êtes en couple avec un conseiller du RSI. La disponibilité n’est pas vraiment le fort de l’entrepreneur. Que ce soit physiquement, il très difficile de quitter le bureau quand on a des tas de choses à faire, ou mentalement, c’est encore plus difficile de poser le cerveau quand on rentre à la maison. Les fameuses semaines de 80 heures.

Un entrepreneur qui se prépare pour un rendez-vous… puis le site plante. Coup de massue 

Autre facteur nuisant à votre libido. Est-ce utile de préciser aussi que les lectures entrepreneuriales ne sont pas excitantes ? Un business plan, un bouquin sur les analytics ou un numéro de Dynamique Entrepreneurial ne mettront pas en alerte vos stimuli pour une folle nuit d’amour. Vraiment pas. De même, la fatigue et le coup de la migraine ne sont plus une légende. Regarder un écran pendant 9 heures, répondre aux sollicitations, gérer une équipe, dire que tout va bien… ça épuise.

Lean start-up > Kamasutra

No Zob in Job ! C’est une règle d’or. Même si près de 50% des personnes interrogées sur le sujet avouent être excitées à l’idée d’avoir une relation sur leur lieu de travail, elles ne passeront jamais à l’acte pour 22% d’entre elles. 90% des interrogées expliquent même que le chef d’entreprise ne doit en aucun cas franchir la limite par risque de se mettre dans « une situation difficile à gérer ».

Enfin, les périodes de création et le sexe ne font, semble-t-il, pas bon ménage. Depuis toujours les intellectuels fuient la sexualité dans leur période créatrice : aut libri aut liberi, disait Socrate. Comprenez : soit les start-up, soit les enfants. Si vous voulez créer, il faut renoncer à l’activité sexuelle. L’entrepreneuriat est donc bien plus fort que tous les moyens de contraception. D’ailleurs certains chercheurs et professeurs d’université appliquent encore ce principe… pas toujours de leur plein gré.

Audace + créativité + intensité = orgasme entrepreneurial

Premier facteur qui augmente votre libido, l’audace de l’entrepreneur. « On ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher » disait Jean Claude Dusse, un startupeur de la drague. L’entrepreneuriat libère votre audace, cela pimentera soit votre couple, soit vos rencontres. Vous serez plus enclin à prendre des risques (Sortez couverts quand même) et à tenter des expériences nouvelles. À vous de disrupter votre vie sexuelle. La créativité, qualité nécessaire de l’entrepreneur, est aussi une compétence que bons nombres de personnes n’ont pas dans un lit. Il faut dire que contrairement à l’entrepreneuriat où tout est possible, la souplesse et l’élasticité de votre corps sera un frein à votre créativité dans une chambre. 

L’entrepreneuriat est chargé de codes et de jeux relationnels qui influencent la libido

Entreprendre c’est, certes des problèmes, mais surtout du plaisir et le plein de confiance en soi. Comme le saut à l’élastique. Avant on a peur, après on se sent vivant. Comme la première fois à 16 ans, dont la durée est identique à celle d’un saut à l’élastique. Une étude coréenne prouve que le sexe stimule l’apparition de cellules nerveuses dans l’hippocampe et la mémoire. Si c’est pour diminuer le stress et la déprime. Puis la fastlife de l’entrepreneur ouvre de nouveaux horizons. Il apprend à aimer les relations rapides. Avion, train, à la fin de l’apéro entrepreneur du jeudi soir ou entre deux rendez-vous, l’acte devient rapide, efficace et intense. Comme la vie d’une start-up.

Marc Simoncini > Marc Dorcel

Si l’on considère que la libido augmente au gré des rencontres, l’entrepreneuriat est un fabuleux facteur d’augmentation. Les rencontres ne sont pas toujours utiles pour l’entreprise, mais  il ne faut pas oublier que nous sommes attirés par les autres d’abord pour leur physique et ce qu’ils dégagent. Si en plus ils ont une utilité business, jackpot. D’après Business Insider, 1 couple sur 3 se forme au travail, et on apprend que 54 % des sondés ont déjà eu des relations sexuelles avec un collègue. La hiérarchie est un élément attirant dans près de 60% des cas et qui est souvent en haut de la hiérarchie ? L’entrepreneur. 

L’entrepreneuriat est chargé de codes et de jeux relationnels qui influencent la libido. La relation secrète entre deux collègues de bureau, le partner d’un fonds qui regarde pitcher une startupeuse, la patronne avec son jeune stagiaire… Si l’industrie du porno continue de jouer sur ces codes, c’est bien que l’imaginaire sexuel qui entoure le monde du travail est encore très présent.

Plus fort oui, mais à plus long terme

C’est indéniable, l’entrepreneuriat est plus puissant que le viagra. L’entrepreneur est en quête perpétuelle de liberté et de créativité, comme le couple ne désirant pas tomber dans la routine d’une vie bien rangée dans laquelle les ébats sont programmés tous les mercredis, car les jeudis ils sont en RTT. En réalité, l’entrepreneur séduit, aime, déteste, en permanence dès qu’il se retrouve face à l’autre. Il a confiance en lui et saisit la moindre opportunité. L’entrepreneur est le séducteur des temps modernes alliant à la fois pouvoir, réussite, charisme, pour autant, je suis obligé de nuancer très fortement mon propos.

Casanova 2.0

Si l’entrepreneuriat révèle votre personnalité et s’il transforme votre libido à long terme, dans un premier temps le stress, la charge de travail, les obligations et autres dossiers à rendre dans l’urgence ne seront pas stimulants pour votre vie sexuelle. Au contraire même. Au départ, si tout se passe bien pour votre start-up vous aurez moins d’argent, moins de temps et moins de sexe… En tout cas, une chose est sûre, pour être entrepreneur il faut être maso. #NoSex4Startup

Écrit par

Fondu d’entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, la Ligue 1 et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *