Licencier son salarié : comment limiter la casse ?

licenciement salarié

Faute professionnelle ou licenciement économique, renvoyer son salarié/collaborateur est une étape difficile qui renvoie souvent à l’image d’un patron méchant et brutal. Elle est généralement lourde de conséquences à la fois pour le salarié qui devra se relever et trouver un autre emploi et pour le dirigeant qui est à la charge de cette décision. L’entreprise et notamment la dynamique de l’équipe subiront également les conséquences de ce licenciement.

Après avoir étudié toutes les possibilités, le moment est venu et vous devez licencier. Pour limiter la casse, cette étape du licenciement doit être menée la plus humainement possible.

Comment licencier avec tact ? Comment faire en sorte de limiter les dégâts ? Voici nos conseils pour réaliser cette étape dans les meilleures conditions.

Un salarié est avant tout un collaborateur qui a contribué au développement de l’entreprise. Malgré cette relation hiérarchique, vous vous êtes peut-être attaché à la personne. C’est quelqu’un avec qui vous avez rigolé et dont vous connaissez peut-être la vie personnelle.

Licencier en appliquant le règlement

Le motif du licenciement, la lettre de convocation, le préavis de licenciement, l’entretien, l’indemnité à verser… le Code du Travail impose de respecter une certaine procédure. Ne pas l’appliquer correctement donnerait à votre salarié la possibilité de vous attaquer et à vous de devoir des dommages et intérêts. Sans compter l’image de l’entreprise et sa réputation qui en prendraient un sacré coup dans la bagarre. Quelles sont les formalités à respecter ? Quels sont les délais à tenir ? Avant de prendre la décision d’un licenciement, renseignez-vous sur les démarches à effectuer pour vous assurer du bon déroulement.

Maîtrisez vos émotions

Le salarié n’est pas le seul a éprouver des sentiments dans l’histoire, en tant que « bon patron » ou manager, vous appréhendez aussi cette étape. Pourtant vous allez devoir assumer votre décision. Bien que vous ressentiez des émotions, ne tombez pas dans l’affect et adoptez un ton neutre. Tristesse ou colère, aucune émotion ne doit se laisser ressentir.

Expliquez clairement votre décision

Qu’il s’agisse d’une faute professionnelle ou d’un licenciement économique, votre salarié doit comprendre pourquoi vous le licenciez. Soyez transparent sur les faits pendant cet entretien. Il doit comprendre que vous avez réfléchi à toutes les alternatives possibles et que malheureusement le licenciement est nécessaire. Bien qu’il s’agisse d’un moment difficile à vivre, le fait d’expliquer honnêtement les motifs du renvoi apaisera les tensions.

Vous devez également laisser votre collaborateur s’exprimer. Après une telle nouvelle, il a forcément des choses à vous dire comme des incompréhensions à éclaircir. Même s’il laisse échapper sa colère, vous menace de prud’hommes, ne rentrez pas dans son jeu d’agressivité et tentez de le rassurer. La colère peut faire dire des choses que l’on ne pense pas forcément.

Prévenez de la situation en amont

S’il s’agit d’un licenciement économique, vous devez être en mesure d’alerter assez tôt votre salarié pour qu’il puisse se retourner et chercher un autre travail. Une annonce brute aurait à coup sûre des retombées fatales pour la situation financière du salarié.

Si vous sentez une baisse de régime de votre salarié ou des fautes successives, votre rôle est de l’avertir sur ses erreurs. S’il sent qu’il a une seconde chance, il se ressaisira son comportement.

Aidez votre salarié après son licenciement

Vous avez dû licencier votre collaborateur, une personne super que vous regretterez. Témoignez-lui votre soutien, répondez à ces éventuelles questions et donnez-lui un coup de pouce dans ces futures recherches. Ne soyez pas avare de recommandations et donnez-lui les contacts de personnes de votre réseau qui pourraient être intéressées.

Ne remettez pas en cause ses compétences

S’il y a bien une chose dure à entendre pour un salarié, c’est de remettre en cause ses compétences. Cela jouera sur son moral et peut lui enlever tout espoir de trouver un autre emploi. Privilégiez plutôt l’incohérence entre son profil et le poste pour « arrondir les angles ».


Besoin de conseils sur la procédure de licenciement ? Posez-nous vos questions à nos experts ! 

Expert application mobile

Crédit photo : Duc Dao via Shutterstock

Écrit par

Julian PAGES, co-fondateur de la start-up BravoMerci.com. Passionné par l'entrepreneuriat, j'aime tout ce qui touche le web, les nouvelles technologies, la gastronomie et le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *