#Networking : 7 conseils pour cartonner !

commetn devenir un pro du networking

« La clé de la réussite, c’est les réseaux ! » Si ce n’est pas toujours vrai, ce n’est en tout cas pas faux. Le réseau est une composante essentielle de la réussite de votre projet ou de votre entreprise. Qu’il s’agisse de clients, de fournisseurs ou de simples partenaires, votre réseau peut et doit être utilisé. Mais comment être bon en networking ? Comment faire quand on est timide ? Existe-t-il des nouveaux outils pour réseauter ? Voici nos conseils.

#1 Arrivez en avance.

C’est presque contre-intuitif, mais se présenter tôt dans un événement networking est une bien meilleure stratégie que d’y arriver en retard. En tant que premier participant, vous remarquerez qui est plus calme et plus silencieux – et les gens ne se seront pas encore installés en groupes. Il sera donc plus facile de trouver d’autres personnes qui n’ont pas encore de partenaires de conversation. En plus, vous ne serez pas obligé de faire la bise ou de serrer la main à tout le monde. En période d’épidémie c’est un réel plus.

#2 Posez des questions faciles.

Il faut être entreprenant, ne pas attendre caché derrière le buffet. Pour que la conversation commence, il suffit de marcher jusqu’à une personne ou un groupe, et poser une question simple, du genre : «Puis-je vous rejoindre ?» ou «Qu’est-ce qui vous amène à cet événement? » N’oubliez pas d’écouter attentivement leurs réponses. Si vous n’êtes pas un extraverti naturel, vous êtes probablement un très bon auditeur – et l’écoute peut être un excellent moyen d’apprendre à connaître une personne.

#3 Dissimulez la vente.

Rappelez-vous, le networking sert à construire une relation. Gardez votre échange amusant, léger et informel – vous n’avez pas besoin et vous ne parviendrez pas à vendre dans les 5 premières minutes de rencontre avec une personne. L’idée est de lancer la conversation. Les gens sont plus enclins à faire des affaires avec la société des gens qu’ils apprécient. L’humain est au centre de tout, ne l’oubliez jamais.

Toutefois, si un client potentiel vous demande des précisions sur votre produit ou service, il faut être prêt avec une description facile de votre entreprise. Cela doit être un habile mix entre le pitch et vos récentes activités (nouveaux clients, nouvelles réalisations…) N’hésitez pas à le coucher sur papier pour vous entrainer.

#4 Partagez votre passion.

L’entrepreneur est passionné. Vous devez contaminer les gens avec votre enthousiasme. Laissez une impression durable en racontant une histoire, une anecdote, ce qui vous a amené à créer votre entreprise. Si l’autre personne commence à confier aussi ses passions, alors on tombe dans une conversation mémorable bidirectionnelle. Et les chances de faire du business ensemble deviennent très importantes. Que faire si vous êtes timide et que vous n’aimez pas parler de vous ? De nouvelles applications ont vu le jour. Shapr est une application de networking qui vous apporte un lot quotidien personnalisé de personnes inspirantes à rencontrer. Le truc malin est que son système se base sur des algorithmes puissants qui vous font matcher en fonction de vos activités pros, mais aussi vos hobbys ! Les sujets de discussion deviennent donc de simples formalités.

photo swipe
Ça Swipe sur Shapr

#5 Souriez.

C’est une règle d’engagement simple, mais souvent négligée. En souriant, vous mettez votre interlocuteur à l’aise, et vous serez perçu comme quelqu’un de chaleureux. Vous devez sourire avant d’entrer dans la salle de l’événement, et surtout vous devez sourire avant de commencer chaque conversation. Le ton de la conversation sera agréable et le sourire sera communicatif. Honnêtement, qui a envie de parler à quelqu’un qui a le visage fermé ?

#6 Ne détournez pas la conversation.

Certaines personnes qui n’aiment pas le networking peuvent surcompenser en réquisitionnant la discussion. N’oubliez pas : les meilleurs networkers sont ceux qui parviennent à faire croire à d’autres personnes qu’elles sont spéciales. Regardez les gens dans les yeux, répétez leur nom, écoutez ce qu’ils ont à dire, et proposez des sujets faciles. En gros, évitez la politique, la crise grecque et le nucléaire. Soyez un interlocuteur, pas un parleur.

#7 N’oubliez pas de suivre.

On dit souvent que le networking est l’endroit où la conversation commence, et non pas là où elle se termine. Si les nouveaux outils comme Shapr permettent de nouer facilement des relations professionnelles avec des personnes ayant des centres d’intérêt communs, il ne tient qu’à vous de poursuivre ces collaborations. Vous avez eu un échange passionnant, un début de collaboration ? Demandez à votre partenaire de conversation la meilleure façon de rester en contact. Certaines personnes aiment l’email ou le téléphone. D’autres préfèrent les réseaux sociaux comme LinkedIn. La règle est de prendre contact dans les 48 heures suivant l’événement pour montrer que vous êtes intéressé et disponible, et faites référence à quelque chose dont vous avez discuté, afin que votre contact vous remette et vous rappelle.

#Bonus : Notez bien les noms des personnes, ou vérifiez les infos sur votre carte de visite. Il est très facile de ruiner une relation business avec une sombre histoire d’échange de prénom.


*Article sponsorisé par Shapr

Écrit par

Fondu d’entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, la Ligue 1 et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *