Paiement en ligne : notre sélection d’outils pour les startups

outils paiement en ligne

Le nombre de sites internet marchands continue de grandir. Et le nombre de solutions pour permettre vos clients de payer augmente en conséquence. L’idée ici n’est pas de savoir s’il faut favoriser la carte bleue ou l’envoi de chèque qui sont des moyens de paiement, car les chiffres sont formels. En France, 4 achats sur 5 sont faits avec une carte bleue. Non, l’idée ici c’est de vous donner les meilleurs outils en fonction de votre activité pour que facilité l’expérience utilisateur, mais aussi pour que vous soyez en règle vis-à-vis de la législation.

Quel outils utilisés pour une market place ? Combien coutent les outils de paiement ? Pourquoi prendre un outils de paiement ?

Qui sont les acteurs du paiement en ligne ?

Au premier abord tous les outils se ressemblent et tous ont quasiment le même nom. Ce n’est pas totalement faux, mais ce n’est pas totalement vrai non plus. La première question à se poser porte sur l’importance accordée à votre site e-commerce. En effet, cela influe sur le nombre de transactions et du coup sur le choix de l’outil. Une stratégie axée sur internet vous obligera à utiliser un outil puissant.

Il y a deux types d’acteurs : les banques et les sociétés spécialisées. Les banques proposent un «produit» développé en interne et qu’elle distribue en « white branding ». C’est recommandé pour un début sur le web, car vous n’aurez qu’un seul interlocuteur pour votre partie financière, et aussi parce que les offres sont globalement légères et faciles d’utilisation. Alors, pourquoi aller voir ailleurs ? Parce que les sociétés spécialisées ont développé des produits adaptables et personnalisables à souhait.

Les outils de paiement pour un site e-commerce

Globalement, tous proposent la carte bleue, les chèques et PayPal. PayPal était au départ un outil de paiement, mais son importance aujourd’hui le porte au second rang des moyens de paiement en ligne. Toutes les nouvelles solutions intègrent donc la possibilité de payer via PayPal. Voici notre sélection d’outils pour votre site e-commerce.

PayPlug, le plus simple.

Logo PayPlug

Le plus simple, il se concentre uniquement sur les cartes bleues. Vous pouvez intégrer l’outil en quelques minutes sur un WordPress ou un Prestashop. La simplicité est son principal argument. C’est simple pour le client et pour le gestionnaire. Pour autant, il garantit la sécurité de toutes les transactions. Une commission est prélevée en focntion du montant total de vos transactions. Par exemple pour 10k€ de transaction, PayPlug prélèvera 1,2%.

PayZen, le plus cool.

Un outil proposant tous les moyens de paiement, un reporting, de la sécurité et une personnalisation. Comme tous les autres en fait, sauf que celui-ci bénéficie du réseau mondial de Lyra Network pour accompagner les entreprises à l’international. Petit plus, l’option paiement par SMS hyper utile pour les petits montants. Comptez 29€/mois pour la formule moyenne.

PayLine, le plus pro.

Cet outil utilisé entre autres par Véolia, Taxi G7, Vide dressing… offre des fonctionnalités très puissantes pour un prix variant selon le nombre de transactions. Sachant que toutes les transactions au-delà du forfait se verront appliquer une commission de 0,8%. On retrouve notamment le paiement en 3 fois ou la commande par téléphone et un reporting pour optimiser les ventes. Un outil complet pour 35€/mois.

Stripe, le plus révolutionnaire.

Cet outil permet aux e-commerçants d’intégrer facilement les paiements par carte bancaire, en se passant des banques. Stipe est une suite d’API qui s’intègre directement au site. Les clients peuvent payer, sans être inscrits et en restant tout au long du processus sur le site du marchand. L’expérience utilisateur ultime. Stipe travaille aussi à l’intégration d’autres modes de paiement pour offrir aux clients toutes les possibilités possibles : Alipay, Bitcoin, Apple Pay, Android Pay… En client de tripe on retrouve notamment Kickstarter, Fitbit, Foursquare ou encore TED. Stipe prendra 1,4% + 0,25€ sur chaque transaction pour une carte bleue européenne.

Les outils de paiement pour les « market place »

Le terme à la mode dans les startups exige des pratiques particulières dans le traitement de l’argent. Les  « market place » ont un fonctionnement différent. Soit elles stockent de l’argent qui ne leur appartient pas. C’est interdit. Soit elles utilisent une solution de paiement dédiée à ce type de service. Voici notre sélection de trois outils de paiement pour les « market place ».   

LemonWay

Cet outil est un ensemble de solutions de paiement sécurisées pour les places de marché, internet, le e-commerce, le crowdfunding. Lemon Way a développé une gamme d’API de paiement qui s’intègrent directement sur votre site. Lemon Way est un établissement de paiement agréé par l’ACPR. Ce qui veut dire que leur métier est de collecter de l’argent pour le compte de tiers, le stocker et le restituer quand il le faut. Les prix ne sont communiqués que sur devis.

Mangopay

Mis au point par Leetchi, le spécialiste de la cagnotte collective en France, cet outil est désormais la seule solution à proposer flexibilité et facilité d’intégration à ses clients. En signant un seul et unique contrat d’utilisation, les clients de MangoPay peuvent accepter les paiements, encaisser pour le compte de tiers et gérer tous les flux monétiques de leur plateforme. Toutes les fonctionnalités sont pensées pour les « market place », les plateformes de consommation collaborative et de crowdfunding. Le plus par rapport à LemonWay ? La transparence. La commission unique appliquée par MangoPay est de 1,8% + 18 centimes d’euro par transaction. Pas de frais d’installation, ni abonnement, ni de frais lors d’un virement vers un compte bancaire. Une aubaine.

Avec l’apparition du paiement sans contact, des moyens de paiement avec notre corps (rétine, empreinte, voix, reconnaissance faciale…) et l’avénement des achats sur mobile, le marché va encore connaitre beaucoup d’évolution dans les années à venir. Ne pensez qu’à une chose. Quel est le meilleur outil de paiement pour votre business ? 

Écrit par

Fondu d'entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, l'OM et les startups.

1 Comment

  • Il y a aussi Adyen basé à Amsterdam et SF qui se développe avec des clients comme Facebook, Airbnb, Uber, Booking, Spotify, Dropbox entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *