Pourquoi les start-up doivent-elles rester « focus » ?

rester focus en start-up

Plusieurs fois j’ai entendu des entrepreneurs dire que pour réussir il fallait rester focus. Mais que signifie rester focus ? D’après ces entrepreneurs ça veut dire qu’il ne faut en aucun cas se détourner de son objectif principal. En gros, ne pas laisser l’attrait de l’argent vous éloigner de vos objectifs finaux.

Dire «oui» perturbe votre focus.

Les premières années d’une start-up peuvent être chaotiques et désespérantes. Même une grande idée a besoin de capitaux pour décoller. Vous avez besoin d’argent, et à chaque occasion de vendre vous dites oui. Vous devez transformer votre idée en une entreprise réelle. Vous êtes excité et vous souhaitez développer votre entreprise, donc toute personne offrant de l’argent est un client potentiel, un investisseur potentiel, quelqu’un dont vous avez besoin…

Malheureusement, tous les «oui» irréfléchis vous tendent un piège. Vous allez prendre trop de clients, trop de produits et services différents et vous allez même mettre des options pour plaire à tous ceux qui montrent même un soupçon d’intérêt pour votre entreprise. Attention, ce schéma peut fonctionner, je ne juge pas la démarche. Sauf que dans quelques années avec ce modèle votre entreprise sera moyenne en tout au lieu d’être parfaite dans un secteur. C’est la théorie du joueur de football polyvalent qui à être bon partout, n’excellent nulle part.

Vous avez cru suffisamment dans votre idée pour vous lancer ; croyez-y assez pour la suivre jusqu’au bout.

Lorsque l’on crée une entreprise, on a une excellente idée. En théorie. On sait ce que l’on veut faire faire, quel genre d’entreprise on veut avoir. On imagine un produit central, un service principal, une méthodologie particulière. On est déterminé. Pourtant les premières années, s’en tenir à ce focus, à ces objectifs, à ce mode de vie est difficile.

Comment rester focus ?

Choisissez un modèle d’affaires

Un business model. Comme toutes les start-up, il faudra faire des changements. S’ajuster à l’environnement est une compétence que vous allez acquérir rapidement. Mais une fois que vous avez la connaissance du terrain et que vous avez vu les différentes possibilités, il est temps de mettre en place le business model qui fonctionne pour vous. Pourquoi veulent-ils votre produit, combien vont-ils payer pour cela et comment allez-vous l’obtenir ? Vous pouvez faire quelques tests, mais une fois que vous avez trouvé le bon modèle, gardez-le.

Choisissez une ou deux spécialisations

Pour être le meilleur, vous devez apprendre et construire sur votre expérience. Si vous changez ce que vous faites au gré des caprices de vos clients potentiels, vous ne serez jamais assez bon pour être au sommet. Les clients demanderont des produits ou des services qui ne sont pas exactement ce que vous faites. Vous serez tenté, mais ne cédez pas. La pente est glissante réduit votre capacité à développer et investir dans une spécialité que vous savez pertinente pour vous et vos clients. Vous avez cru suffisamment dans votre idée pour vous lancer ; croyez-y assez pour la suivre jusqu’au bout. 

Débarrassez-vous de vos mauvais clients

De tous les défis pour rester focus, celui-ci est le plus difficile. Une fois que vous prenez sur un client, vous pouvez vous sentir obligé de continuer à travailler avec lui. Mais les mauvais clients sont pires que l’absence de client. Ils vont profiter de votre besoin d’argent. Regardez le retour sur investissement. Considérez les avantages ou les désavantages de travailler avec ces personnes. Vous survivrez beaucoup plus longtemps si vous ne laissez pas les clients imposer leurs conditions. Ensuite, pensez à ne jamais négocier d’engagements de temps excessifs pour peu d’argent.

Trouvez un side project

Le side project ne vous détourne pas de vos objectifs. Le side project est une activité menée en parallèle qui permet de rentrer de l’argent sans influer sur votre activité principale. Vous devez bien dissocier les deux et il est même conseillé de faire deux activités totalement différentes pour être certains qu’il n’y ait aucune interférence. C’est par exemple, Ulule qui a vécu pendant des années avec les revenus d’une agence de référencement le temps que le crowdfunding explose. Le side project ne doit pas prendre plus de 15% de votre temps.

 

Restez focus n’induit pas de ne pas gagner d’argent. Il faut juste le faire autrement qu’avec votre activité principale. Cela signifie juste que vous devez garder votre objectif final en ligne de mire – ce à quoi vous voulez que votre entreprise ressemble et ce que vous voulez accomplir. Votre vision, votre entreprise. Rester focus c’est savoir rester indépendant dans ses choix, même si l’indépendance à un prix. Celui du sacrifice dans un premier temps. Et pour avoir discuté avec des entrepreneurs qui ont appliqué ses principes, il parait que la sensation de voir un client que vous avez refusé se plier enfin à votre vision et à votre service n’a pas d’égal. 


Besoin d’un conseil pour trouver un side project ? Consultez nos exeperts ! 

Expert application mobile

Écrit par

L'équipe éditoriale de 1001startups. Pour contacter la rédaction cliquez ici! Postulez pour "La France a d'incroyables start-up" cliquez ici! Postulez à notre programme gratuit pour créer ou développer ton entreprise, Postulez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *