Quand les fonds français s’attaquent aux startups américaines !

swiftly-startup-viaid

Après avoir ouvert son bureau à San Francisco en 2016, Via ID – l’accélérateur de startups dans les nouvelles mobilités, annonce sa première prise de participation aux Etats Unis et sa 10è opération d’investissement depuis un an. Via ID mène un tour de table de 2,5 millions de dollars -aux côtés du Groupe RATP, du fonds Wind Capital et des géants Ford et Samsung NEXT, pour accélérer le développement de la startup californienne Swiftly, spécialiste de l’optimisation des transports urbains par la data. L’occasion pour nous de rencontrer Sophie Bailly de Via ID et revenir avec elle sur la stratégie du fonds.

Sophie, pourquoi investir dans Swiftly ?

Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ce premier investissement rentre dans notre stratégie d’internationalisation : nous avons ouvert notre bureau à San Francisco l’année dernière, dans l’optique de faire de la veille dans les nouvelles mobilités, alimenter notre deal flow et accompagner notre portefeuille de startups françaises à se développer outre atlantique et vice versa. Ensuite, Swiftly est une startup très prometteuse, sur un sujet extrêmement porteur: la smart city. Accompagner Swiftly nous permet aussi de mieux comprendre et développer notre expertise sur ce sujet. Enfin, ce tour de table, que nous avons leadé, nous permet également de travailler avec des acteurs de renom dans la mobilité, Ratp mais aussi Ford. 

Vous pouvez nous présenter Swiftly justement ?

Une pépite ! Elle permet d’optimiser significativement les transports urbains grâce à une technologie pointue qui collecte, analyse, et traduit simplement des données de trafic en temps réel pour améliorer l’efficacité opérationnelle des agences de transports en commun,  aider les villes à faire des investissements d’infrastructure plus intelligents et simplifier les déplacements des voyageurs, grâce à des informations de trafic plus précises. Cette startup a été créée en 2014 par un serial entrepreneur et aujourd’hui elle compte déjà parmi ses clients plus de 25 villes, dont Boston, Chicago, Miami..

Vous avez mené le tour de table, comment se passe la relation avec Ford, Samsung ? 

Ils sont particulièrement intéressés par notre expertise sur les nouvelles mobilités. C’est par ailleurs notre ADN de mettre en relation les startups et les grands Corporate.

swiftly financeurs

Comment a été perçu l’investissement dans le secteur ?

Il est trop tôt pour le dire :)

La mobilité urbaine a le vent en poupe. Comment le marché va-t-il évoluer ? 

Très fortement, on estime que la population urbaine atteindra les 6 milliards de personne en 2050. Cela générera nécessairement une hausse  importante de la demande en matière d’options de trajet. La « ville intelligente » du futur devra investir dans les technologies et les transports afin de mieux gérer les flux de passagers. Une coordination avec les fournisseurs de mobilité, un suivi des données en temps réel et des systèmes de réseaux intelligents réactifs seront indispensables pour assurer un usage optimal des transports publics et limiter les embouteillages. Avec Swiftly, on y est déjà ! 

Alors que beaucoup pointent du doigt le manque de capitaux pour les startups françaises, vous investissez à l’étranger ? N’y avait-il pas de startups françaises dans le scope ? 

Nous avons investi dans 14 startups dont 2 aux USA : toutes les autres sont en France. Les problématiques de mobilité urbaine, particulièrement liées aux transports en commun, sont communes aux grandes métropoles mondiales. La France est très forte sur ce domaine, avec un contexte très porteur car les infrastructures (autoroutes, TGV, etc…) sont de pointe et les acteurs français sont des leaders (RATP, Transdev, Bouygues, etc…) Mais la France n’a pas le monopole des talents et des idées. Swiftly est l’acteur le plus disruptif dans ce domaine avec une techno pointue. Notre ambition est de détecter les meilleurs projets et les faire grandir pour en faire des leaders internationaux dans leur domaine. La force de Via ID c’est de faire des ponts entre les mondes. 

Est-ce que pour la startup c’est un moyen d’accéder plus facilement au marché européen ? 

Oui bien sûr. S’associer à des acteurs tels que RATP ou Via ID permettra à Swiftly de mieux comprendre le marché européen et se lancer plus facilement. 

Vous avez aujourd’hui 3 agences Paris Lille et SF. Pourquoi ce choix stratégique ? 

Les problématiques de mobilité sont mondiales, il nous semble indispensable que notre structure d’investissement et d’accompagnement de startups le soit aussi. Nous avons un bureau à Lille car ce sont nos origines (Via ID a été créé par Mobivia, holding de Norauto, Midas; ATU…), nous sommes présents par ailleurs dans les villes clés de l’innovation et des mobilités : à Paris, San Francisco et bientôt à Singapour pour être présent sur la zone asiatique. Nous souhaitons aussi renforcer notre présence dans les capitales européennes porteuses (notamment Berlin).

logo via id

Écrit par

Fondu d'entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, l'OM et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *