#Startup : Pitch ta startup en 104 mots et rejoins The Galion Booster!

image001

The Galion Project organise un concours pour les entrepreneurs en phase d’amorçage.

Fondé il y a un an par des grands noms de l’entreprenariat du web : Jean-Baptiste Rudelle, Frédéric Mazzella, ou encore Pierre Kosciusko-Morizet, The Galion project compte aujourd’hui plus de 100 entrepreneur(e)s aguerri(e)s . Le think tank allie réflexion sur l’entreprenariat, l’hyper croissance et l’entreprise de demain.
A destination des entrepreneurs de la tech qui souhaitent scaler leur start-up, ce concours a pour but de booster leur projet et leur permet de recevoir des conseils avisés.
Pour se qualifier, chaque team devra envoyer une vidéo de 15 secondes et une présentation de leur start up en 104 mots.
Pourquoi 104 mots? parce que le Galion project c’est aussi des sports de glisse. Notre directeur sportif et recordman de vitesse en kitesurf Alex Caizergues est capable d’aller à 104km/h avec son kite. Nous défions les entrepreneurs de décrire leur start-up en 104 mots.

Les critères de sélections

Seules 5 start up seront sélectionnées par les membres du Jury du Galion. Elles recevront un coaching personnalisé par les membres de notre jury avant de venir disputer le premier prix devant l’ensemble des entrepreneurs du Galion le 7 juillet. L’équipe gagnante rejoindra l’aventure Galion pour un an.
Le profil des participants :
  • Ils sont (co)-fondateurs d’une start-up innovante dans le secteur du numérique
  • Leur entreprise est en phase d’amorçage pre-serie A, idéalement depuis moins de 2 ans
  • Ils ont l’ambition de devenir un leader mondial dans leur domaine
  • Ils ont levé moins de 1 million € auprès d’investisseurs professionnels

Une opportunité unique pour les jeunes entrepreneurs de la French Tech.

Envoyez votre candidature à : booster(at)thegalionproject(dot)com

+ d’info ici

http://www.galionbooster.com/

Écrit par

Fondu d’entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, la Ligue 1 et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *