#Santé : Comment les start-up aident les personnes handicapées ?

Startup-aident-personnes-handicapées-690x460

Selon l’Insee, la France compterait environ 9,6 millions de personnes handicapées, soit près de 15% de la population du pays. Que ce soit un handicap moteur, sensoriel, psychique, mental, ou encore une maladie invalidante, chaque handicap nuit et trouble le quotidien des personnes atteintes. De par ce constat, plusieurs start-up, notamment françaises, ont étudié la question et ont su répondre à certains problèmes, ou du moins, en apporter des solutions alternatives.

La surdité

Estimé à 5 millions le nombre de personnes sourdes et malentendantes en France, on recense néanmoins 500 000 sourds profonds. Une majeure partie de ces personnes est également muette. Voici comment certaines start-up tentent d’améliorer leur quotidien.

RogerVoice : est une application mobile pour les sourds et malentendants qui permet de retranscrire les paroles de l’interlocuteur en texte, simultanément, grâce à la reconnaissance vocale. Un outil qui va enfin lever la barrière du téléphone pour les personnes sourdes.

Oocity : propose aux industries touristiques et des loisirs d’améliorer leur communication en ajoutant à leurs contenus plusieurs fonctionnalités dont des sous-titres, une navigation visuelle, des vidéos et des informations en langue des signes.

rogervoice

Commander les actions par la pensée !

Vous allez dire que nous nous croyons dans un film de science fiction américain ; et bien non ! Emotiv Lifescience, une start-up venue tout droit de Californie (USA), propose un casque sans fil qui lis les ondes cérébrales et qui les transforme en actions informatiques qui permettent de contrôler des objets connectés par la force de la pensée. Le casque permet notamment de commander et diriger son fauteuil roulant par la pensée : une révolution !

Le handicap chez les enfants

Un grand nombre de personnes naissent handicapés ou le deviennent très jeunes. Pour accompagner les enfants et les aider dans leur progression, voici l’exemple d’une start-up totalement vouée au soutien des enfants atteints d’un handicap.

Leka : est un outil (doté d’un robot intelligent) qui a pour objectif de proposer aux enfants atteints d’un handicap, principalement l’autisme, une nouvelle manière de s’amuser et de progresser. Leur apprentissage et leur accompagnement est également beaucoup plus simple à suivre pour les parents et les éducateurs.

Remarcher avec un exosquelette

Certains diront qu’un robot ne peut pas remplacer des muscles et des os, mais d’autres diront qu’ils peuvent les soutenir et permettre à certaines personnes de pouvoir tenir debout sans assistance, et même de remarcher ! Plusieurs fabricants à travers le monde se penchent sur la question des exosquelettes et des résultats très satisfaisants ont pu être constatés. Le japonais Cyberdyne qui équipe déjà de nombreux hôpitaux, est certainement le projet le plus abouti. En France nous avons aussi notre start-up experte avec Wandercraft qui souhaite fabriquer des jambes robotisées destinées aux personnes de maladies neuromusculaires et de paralysie des membres inférieurs.

Bonus

CoachAutonomy : est un outil qui apporte aux personnes handicapées beaucoup plus d’autonomie dans leur quotidien. Le site web propose des conseils, des aides techniques et de la gestuelle pour les personnes concernées mais aussi pour leurs entourages et les entreprises.

Agenda

Se déroule actuellement (4 & 5 juin 2015) le congrès Doctors 2.0 & You, à la cité internationale universitaire de Paris (17 Boulevard Jourdan – 75014 Paris).

Crédit photo : Robert Kneschke by Shutterstock

Écrit par

Julian PAGES, co-fondateur de la start-up BravoMerci.com. Passionné par l'entrepreneuriat, j'aime tout ce qui touche le web, les nouvelles technologies, la gastronomie et le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *