#Startup : Le Cloud est-il la solution ultime ?

clouddays outscale startup

Le Cloud est progressivement devenu la clé de voûte de business modèles innovants, centrés autour de l’expérience client. Il s’est transformé lui-même en parallèle, avec une prise en compte croissante des notions d’expérience utilisateur et de facilité de déploiement. L’occasion pour nous de revenir sur les apports, les inconvénients et l’avenir du Cloud avec David Chassan, Chief Product Officer d’Outscale. Depuis mars 2017, Outscale est devenu le premier et seul fournisseur de cloud français à avoir un datacenter au coeur de la Silicon Valley, terre d’innovation. Depuis l’ouverture d’un troisième datacenter en Chine, le leader du Cloud Computing français compte aujourd’hui 10 points de présence dans le monde.

Quels sont les avantages pour une startup de créer ses applications dans le Cloud ?

Afin de concurrencer et de défier les leaders du marché dont les business couvrent le monde entier, les startups innovantes doivent être plus rapides, plus intelligentes et plus productives que leurs concurrents. En d’autres termes, pour de nombreux projets, qu’elles puissent ou non améliorer leur agilité détermine en grande partie le succès de l’entreprise. Et Cloud Computing est la réponse à cela.

Selon David Chassan d’Outscale, « le plus grand bénéfice du Cloud est sa capacité de ressources sans limites et dotée d’une extrême disponibilité en usage et à travers le monde. Aussi, selon l’étude Evans Data Cloud Development, le développement d’application dans le Cloud est plus efficace, plus flexible et conduit à la création d’applications de grande qualité à un rythme plus rapide. » 

La capacité de fournir aux startups un accès immédiat à des infrastructures très évolutives et hautement flexibles sans avoir recours à d’importants investissements initiaux n’est pas simplement une amélioration progressive des technologies existantes. C’est un véritable bond en avant qui permet aux startups d’être les plus agiles.

Quelles sont les craintes des personnes qui refusent le Cloud ?

Indépendamment des avantages évidents que le Cloud offre: agilité, maîtrise du coût, de l’accessibilité, de la disponibilité, etc., certaines personnes craignent encore de passer au Cloud, généralement en raison de problèmes liés à la sécurité et à la perte de contrôle.

En effet, les politiques de sécurité d’une entreprise ne sont pas toujours préparées pour une transition vers le Cloud computing, ce qui retarde parfois la décision. L’externalisation des données dans des datacenters rend la protection des données et les processus juridiques plus complexes.

« La question de la sécurité se pose également sur les réseaux Internet et la proximité des données d’une entreprise à l’autre dans le même datacenter. Pour isoler les réseaux et permettre une opacité réelle, les Cloud Providers séparent les machines virtuelles et aucune information ne peut passer d’un réseau à l’autre. Aussi, il est possible de choisir l’emplacement de vos données et de profiter pleinement de la souveraineté dans une zone géographique, » précise le Chief Product Officer d’Outscale.

Comment optimiser la création d’application dans le Cloud ?

« Le premier impact du Cloud, c’est celui vécu par le développeur dans ses habitudes de travail. Traditionnellement, un développeur travaille en local sur sa machine, sur un environnement qu’il maîtrise complètement. À aucun moment il ne peut tester son application en situation de production. De plus, les applications actuelles sont développées selon un modèle de micro-services où chaque service est installé sur une machine différente. Il est donc bien entendu impossible de reproduire ce design d’architecture sur une seule et même machine, » explique David.

Avec l’arrivée du Cloud, les développeurs ont accès à une infrastructure qui fait office de copie de l’environnement de production. Disponible à la demande, elle met fin aux demandes de ressources interminables auprès des différents services IT. En travaillant dans le Cloud, les développeurs sortent de leur isolement et se rapprochent de la production. C’est indéniablement une révolution positive dans leur quotidien.

Cloud Days 2017
Logo CD17-vtcl_colors
Pour la quatrième année consécutive, le 20 Juin 2017, Outscale organisera les Cloud Days, son grand événement annuel, à La Défense. Des keynotes et les tables rondes aborderont les sujets liés au Cloud dans les domaines du Big Data, GDPR, cyberattaques, et autres sujets phares. Les participants pourront vivre l’expérience du Cloud d’Outscale : des experts et des personnalités de premier plan prendront la parole au travers de workshops, de conférences, de tables rondes et de « live démos ».
Les détails pratiques : Mardi 20 Juin 2017 de 9h00 à 17h – Tour Cœur Défense, Centre de Conférences, 110 Esplanade du Général de Gaulle, 92931 LA DEFENSE

Développer directement dans le Cloud, c’est automatiser ses déploiements et délivrer en continu. Plusieurs bonnes raisons de choisir l’option Cloud dans son développement informatique : itérations plus rapides, ressources à la demande, meilleur time-to-market, environnement de travail et de test qui correspond à la production, infrastructure correctement dimensionnée en fonction des projets, adoption d’une philosophie « Fail fast & Fail Often », travail plus collaboratif…

L’automatisation des déploiements ainsi que le déploiement continu dans le Cloud représentent donc un changement de paradigme pour les développeurs qui doivent penser et vivre leur produit dans un environnement iso production.

Pour les accompagner dans ce déploiement continu, plusieurs outils standards sont à leur disposition : Jenkins pour effectuer les tests unitaires et fonctionnels, Gitlab et RunDeck pour le déploiement. Ces outils peuvent être combinés avec des plateformes logiciels comme Ansible, Puppet ou Chef qui servent quant à elle à créer des configurations automatiques des machines où seront installés in fine les logiciels.

Le véritable enjeu pour les développeurs aujourd’hui, c’est donc de concevoir des applications qui ne sont plus faites d’un seul tenant, mais qui sont composées d’une multitude de logiciels spécialisés dans leurs métiers. C’est la notion de microservices. Ils pourront de cette manière proposer des applications beaucoup plus résilientes et déployables en cluster, capables de supporter la montée en charge ou tout défaut d’infrastructure.

Le Cloud est-il la solution la plus flexible ?

Au quotidien, les implémentations et les mises à jour logicielles sont des tâches extrêmement chronophages et onéreuses même en disposant d’outils d’implémentation automatique.

Avec l’avènement du Cloud, les applications Cloud sont disponibles partout et ne sont mises à jour qu’une seule fois. Et ce n’est pas le seul avantage du déploiement SaaS.

Tout d’abord, le premier avantage est la mobilité. Avec l’avènement du Bring Your Own Device, les entreprises repensent leurs stratégies de développement logiciel et de déploiement. En utilisant une plateforme dématérialisée pour ses applications, tous les appareils mobiles peuvent accéder aux applications Web. Les collaborateurs et les clients connectés apprécient les avantages des appareils mobiles en termes de productivité et de liberté en mettant à disposition les applications dont chacun a besoin.

Ensuite, l’interopérabilité des applications Cloud est facilitée. Grâce aux API, il est très facile d’intégrer les applications les unes aux autres. L’entreprise améliorera sa productivité avec une réelle efficacité opérationnelle. Les IPBX sont connectés aux applications CRM lesquelles sont connectées aux solutions de communication unifiées. Les possibilités sont infinies.

Enfin, l’évolutivité est souvent présentée comme l’avantage principal des applications SaaS sur les plateformes IaaS. En effet, ces services Cloud conviviaux, automatisés et rentables permettent aux entreprises de faire évoluer leur solution en fonction de leurs besoins : à la demande et un paiement à l’usage. L’innovation se trouve alors au cœur des entreprises qui ont compris le Cloud : c’est facile de développer, tester et implémenter des applications plus rapidement et de manière rentable.

Qu’en est-il du Cloud en termes de sécurité ?

Pour David Chassant, c’est une incompréhension. « Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur des problèmes de sécurité, notamment la violation de données, hacking d’interfaces, piratages de comptes. Pourtant quelques fournisseurs de Cloud ont les plus hauts standards de certification comme l’ISO 27001-2013 ou encore en se conformant au Code Européen CISPE. Ils développent des architectures fiables et assurent une sécurité optimale. Ils offrent par ailleurs des solutions qui permettent d’automatiser, d’orchestrer, de normaliser et d’améliorer la visibilité et la protection des ressources et des services Cloud, » précise-t-il.

Selon le Cabinet MARKESS, dans l’étude Cloud Insights d’Outscale, “45% considèrent le Cloud comme un modèle mieux adapté à leurs enjeux de Plan de Reprise d’Activité (PRA) et de Plan de Continuité d’Activité (PCA). Ces décideurs confèrent ainsi une réelle légitimité au Cloud pour des fins de sauvegarde de données”.

Aussi, la sécurité est renforcée en transférant ces données et applications dans le Cloud, les entreprises contrôlent directement l’accès et la sécurité. Ainsi, si un collaborateur oublie sa tablette professionnelle dans l’avion, les données sont stockées dans un espace sécurisé dont l’entreprise contrôle l’accès.

Quel avenir pour le Cloud ?

Véritable opportunité de développement, le Cloud redonne de l’agilité aux entreprises et les accompagne dans leur transformation digitale, que ce soit vis-à-vis de leurs partenaires ou clients, que vis-à-vis de leurs ressources internes.

Les entreprises tirent parti d’une innovation plus riche, tout en étant time-to-market et en explorant très facilement de nouvelles régions économiques et déployant leurs applications dans le monde entier.

Twitter_Fr_CD2017

Écrit par

Fondu d'entrepreneuriat, d’informations inutiles et d’humour noir. Je cherche activement un lien entre Rocky, le Hip-Hop, l'OM et les startups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *