Le télétravail : comment appliquer la tendance dans son entreprise ?

teletravail

Réduire vos coûts tout en rendant ses salariés plus heureux, productifs et moins stressés, une utopie ? Non ! Cela s’appelle télétravail, une tendance dans l’air du temps pour les startups comme les grands groupes. A l’heure du WiFi omniprésent et illimité, travailler partout devient possible et bon nombre de salariés se satisferaient bien d’une petite journée hebdomadaire de télétravail. Aujourd’hui près de 16.7% des salariés français pratiquent le télétravail, un chiffre encore léger qui ne saurait augmenter dans les années à venir !

Comment instaurer le télétravail dans son entreprise ? Quels sont les avantages ? Quelles sont les entreprises qui pratiquent cette tendance ? Explications.

Les avantages du télétravail

Fini les bouchons et autres déplacements dans les transports !

Le temps de déplacement quotidien des Franciliens en transports en commun est de 86 minutes, selon l’étude réalisée par Ixxi, filiale de la RATP. Une heure, deux heures ou plus pour se rendre à son boulot, sans compter le monde dans les transports et les bouchons à répétition, le temps de trajet influe sur le moral des salariés. Avec le télétravail, plus besoin de vous demander si vous arriverez à l’heure, vous commencez votre journée sereinement.

Le télétravail est une bonne alternative qui casse le trajet quotidien et vous apporte des économies certaines notamment pour les trajets en voiture.

Des économies conséquentes

Le télétravail vous apporte un avantage et non des moindres : le gain de coût immobilier. Votre équipe ou vous-même étant en télétravail, vous économisez sur la location et l’aménagement de vos locaux. Un bénéfice conséquent lorsque l’on sait que les finances sont volatiles et les loyers de plus en plus élevés. Sans compter les économies concernant les frais de déplacement. Une économie pouvant être réinjectée dans d’autres ressources.

Une meilleure qualité de vie 

Qu’il est agréable de travailler dans un environnement familier, au calme et sans stress. Le télétravail contribue au bien-être des collaborateurs en leur permettant d’être autonomes dans leur organisation professionnelle. Chacun va pouvoir coupler sa vie personnelle et professionnelle sans souci, notamment en remplacer ses temps de trajet par des moments familiaux. Et un salarié heureux sera plus efficace et performant. Moins de stress, plus de repos pour une productivité qui augmentera de 22% selon une étude remise au ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique.

Attention cependant au revers de la médaille et aux effets secondaires. Le salarié/manager qui reste chez lui à travailler peut ressentir au bout d’un temps, une sensation d’isolement et/ou une perte de motivation. Si vous sentez une baisse de régime, discutez-en immédiatement.

Rapidité

Ce bien-être et ce gain de temps se répercutent sur la concentration et la rapidité à effectuer une tâche. Le télétravailleur va se constituer un environnement de travail retranché du bruit et autres distractions nuisibles pour une concentration optimale. Mais assurez-vous que votre collaborateur n’ait pas confondu vitesse et précipitation.

Baisse de l’absentéisme

Bon nombre de raisons (problèmes familiaux, santé…) sont le résultat d’absences au bureau. Par exemple si l’enfant d’un de vos collaborateurs est malade, il peut tout à fait rester chez lui pour le garder tout en travaillant. Idem en cas de grèves, intempéries ou encore pannes de voiture, le télétravail sera une bonne alternative.

Comment instaurer le télétravail dans son entreprise ?

Faites le point régulièrement

Si vous et vos collaborateurs pratiquez le télétravail, faites un point régulièrement pour discuter de la stratégie, des résultats et objectifs de chacun. Le fait de se retrouver tous ensemble renforce la cohésion et l’implication de chacun.

Chez Trello, près de la moitié des salariés sont en télétravail. Peu importe le lieu à condition d’avoir maximum 6 heures de décalage avec New York pour être sûr d’avoir plusieurs heures de connexion commune. Une équipe qui communique régulièrement par « tchat » et visio. Malgré la distance de chacun, toute l’équipe se retrouve pour faire le point une fois par mois.

Utilisez des outils

Pour que chacun puisse travailler de chez soi, confectionnez un environnement agréable, favorable à la qualité de travail et ressemblant à l’ambiance du bureau. Des outils collaboratifs sont disponibles pour vous aider à garder contact et donner l’impression d’être ensemble même loin du bureau. Pour éviter l’envoi massif de mails, mettez en place une messagerie instantanée comme Slack. Pour garder un œil sur l’avancée des tâches de chacun sans pour autant être intrusif, mettez en place un outil de gestion du travail comme Trello. Et parce que la communication visuelle vaut parfois mieux que l’échange écrit, assurez-vous d’avoir un outil de visioconférence comme Skype ou Hipchat par exemple.

Faites confiance à vos salariés

Le télétravail est avant tout une question de confiance, un défi pouvant être difficile pour le dirigeant/manager. Vous ne serez pas là pour contrôler le travail effectué et vous devrez juger uniquement sur les résultats apportés. Un salarié qui sent cette confiance notamment par la possibilité d’organiser sa propre journée sera reconnaissant en effectuant le travail de qualité.

Maintenez la cohésion et la culture d’entreprise

En télétravail, l’on ne se voit pas, certes, mais la communication doit continuer à être présente. Le fait de mettre en place des outils d’échange vous permet de garder le contact et maintenir la cohésion du groupe. Mais les échanges ne doivent pas se limiter uniquement à la sphère du travail.

Le cas de la start-up Buffer
buffer-Team

S’il existe une entreprise synonyme de mobilité, c’est Buffer. Cet outil destiné à optimiser l’utilisation de ses réseaux sociaux emploie une équipe d’une vingtaine de salariés éparpillés aux quatre coins du globe, ou chacun gère son emploi du temps.

Pour créer du lien, toute l’équipe se retrouve 3 fois par an, l’occasion de travailler et prendre du bon temps ensemble, le temps d’une semaine. Les échanges virtuels sont aussi réguliers. Être éloigné, mais aussi uni, un pari réussi pour Buffer qui prouve que les frontières ne sont pas un souci au développement, bien au contraire!

Crédit photo :Rawpixel.com via shutterstock

Écrit par

Co-fondateur de 1001startups.fr, et dirigeant de Clydes Formation (filiale de 1001startups) centre de formation au digital (growth hacking, social selling, culture startups, ...). Je suis un passionné d'entreprenariat, de foot, de turntablism (scratch) et de hiphop (1996-2005).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *