[#Tools] 6 solutions pour créer un Uber ou un Airbnb en 10 minutes… ou presque!

marketplace outils creer

Vous avez sûrement des idées pour créer votre startup, et il reste d’ailleurs énormément d’idées de marketplaces qui n’ont pas encore été réalisées et qui le seront à un moment ou l’autre.

D’ailleurs, d’après PwC, le marché de l’économie collaborative devrait passer de 15 milliards de dollars en 2013 à 335 milliards en 2025.

Mais pour que tout produit et service puisse être accessible sur une marketplace, il faudra que ce soit beaucoup plus facile et abordable pour les acteurs traditionnels et les startups de créer leur propre marketplace.

Après la démocratisation des sites de blogging par WordPress et des sites de e-commerce par Shopify, voilà les 6 solutions à suivre qui sont déjà en train de démocratiser la création des Ubers et Airbnb pour tout:

1/ TaxiStartup

Après la révolution qu’a supposée Uber pour les taxis, TaxiStartup propose une solution en marque blanche aux acteurs traditionnels qui veulent se moderniser et faire face à Uber à armes égales.

Taxistartup

Cette startup biélorusse lancée en 2012 veut booster l’industrie du taxi et la rapprocher de l’idéal de service qu’ont créé Uber, Lyft, Haylo et autres…

Leur plateforme a permis à des startups de lancer des services de transport sur demande dans des pays où Uber ne se trouve pas encore ou à des associations de taxistes qui n’ont pas les moyens d’investir dans ce type de software ou dans une équipe de développeurs.

L’application a toutes les fonctionnalités qui permettent de faire comme Uber: Géolocalisation de l’utilisateur, réserve de la course, et notation du conducteur.

En France, l’on compte Freecab, une association de chauffeur travaillant ou ayant travaillé pour Uber, parmi les clients de TaxiStartup. Ce choix leur a permis rapidement de rivaliser avec Uber.

Faire une plateforme sur mesure de ce type pour Android et iPhone coûte généralement plus de 150.000 dollars. TaxiStartup offre leur solution plug-and-play à 299 dollars par mois, mais peut aussi offrir des développements sur mesure.

Avantages: Facile à mettre en place et robuste, aucune équipe technique requise.

Inconvénient: Seulement valable à travers l’hébergement du fournisseur. Dépendance vis-à-vis des développements de Taxistartup pendant toute l’évolution du projet.

Verdict: TaxiStartup est le meilleur choix pour toute startup ou entreprise de transport traditionnelle qui veut rentrer dans le secteur du transport sur demande de manière abordable et avec un software éprouvé sur plusieurs marchés

Quelques projets  qui utilisent TaxiStartup: Freecab, SayTaxi

2/ Cocorico

Cocorico est une solution Open Source et française pour créer des marketplaces sur mesure de service à la Blablacar ou à la Airbnb.

cocolabs

Après six ans d’expérience à créer des marketplaces de services, Cocolabs, la startup créatrice de Cocorico, a décidé de partager le noyau de sa solution en Open Source pour s’éloigner des solutions Saas génériques et rendre ce type de plateformes accessibles aux acteurs traditionnels et aux startups.

Ce noyau leur a permis de développer 24 plateformes sur mesure, notamment l’Airbnb des voiliers (Sailsharing), les Drivy pour les caravanes (ComeAndDrive) et pour le matériel agricole (WeFarmUp) ou les Ubers des coiffeurs (TheHaircut) ou du massage (BlissYou).

Cocorico est accessible soit en Open Source sur leur site, ou comme commande sur mesure.

Ils travaillent en ce moment sur une solution plug-and-play qui devrait être dévoilée dans les mois qui viennent. L’autre projet intéressant pour les fans de solution Open Source est leur bibliothèque de plugins qui permettra aux startups de s’appuyer sur les modules d’autres développeurs.

Avantage : La solution la plus complète et flexible pour créer des marketplaces de services et location. Une grande librairie de modules et de fonctionnalités que n’offrent pas les autres services. Accès au code en open source.

Inconvénient: En se spécialisant dans les marketplaces de services, Cocorico a délaissé le côté marketplace de produits pour lesquels cette solution n’est pas idéale.

Verdict: Pour les startups qui cherchent une solution puissante et robuste avec laquelle elles peuvent grandir. Cette solution permet de garder le contrôle de sa marketplace et de rivaliser avec des services tels que Airbnb or Blablacar. Cocorico offre le plus grand choix de fonctionnalités pour faire grandir sa plateforme.

Quelques projets qui utilisent Cocorico: WeFarmUp, TheHaircut, BlissYou

3/ Sharetribe

Sharetribe offre la plateforme la plus populaire pour créer des marketplaces de produits et services à la Ebay, Etsy ou Drivy.

sharetribe

Leur offre se décante sous deux formes, la version Saas avec des options de customisation des boutiques qui a permis de lancer des services comme StudioTime pour la location de studio d’enregistrement, et le code de la plateforme en Open Source qui a permis de lancer ShareGrid,  une marketplace pour la location de matériel photo.

Ce que Sharetribe a de meilleur est sa simplicité et rapidité de mise en place. Une marketplace de produit, de location ou de service peut être lancée dans la journée.

Leur solution est accessible à partir de 79 dollars par mois, dont un mois pour tester gratuitement.

Avantages: Sharetribe est le “grand père” des solutions Open Source dans cette liste et offre une solution en Saas abordable, qui est pour l’instant plus facile à configurer et customiser que Cocorico. Leur plateforme permet de faire des marketplaces de services ET de produits.

Inconvénients: Plus basique que Cocorico, Sharetribe n’offre pas encore une richesse fonctionnelle complète.

Verdict: Idéal pour les startups qui veulent rapidement valider leur idée de marketplace. Pour les plateformes de service, c’est la meilleure alternative à Cocorico pour les startups qui n’ont pas de profils techniques et pour qui il n’y a pas de besoins avancés.

4/ InDemand

Ces deux dernières années le secteur de la livraison à vu naître une multitude de nouvelles startups grâce au développement mobile, notamment Deliveroo et Frichti en Europe ou Grubhub et Just Eat aux États-Unis.

indemand

Avec 1% de pénétration en ligne en 2015, le secteur de la livraison d’épicerie et de plats préparés a été traditionnellement offline jusque là. Il reste donc encore énormément de place pour que de nouvelles startups se lancent.

C’est là où Indemand, dans le même esprit que ShareTribe, propose une solution Saas qui permette de lancer une plateforme de livraison pour une fraction de ce que ça pouvait coûter avant.

InDemand vise à être le Shopify de la livraison sur demande et se concentre à créer des marketplaces en quelques minutes et sans avoir à écrire de code. Leur solution est riche en fonctionnalités et offre un système de commande, une app pour les livreurs, la gestion de flotte, la gestion du contenu et les systèmes de notation et notification en temps réel.

Actuellement InDemand est déjà présente dans 14 pays et sur 7 industries différentes comme les livraisons de courses de supermarché, de services de nettoyage à domicile, de livraison de plats préparés ou de transport.

Leur solution propose différents paquets et est accessible à partir de 119 dollars par mois, avec des coûts additionnels de mise en place et en fonction des modules à customiser.

Avantages: Facile à mettre en place et abordable. Possibilité de faire des développements sur mesure. Solution unique en son genre.

Inconvénients: Si la startup grandit et a besoin de faire des changements techniques, elle n’a pas accès au code. On ne sait pas s’il est possible de récupérer les données de la plateforme s’il faut faire une migration.

Verdict: Une bonne plateforme pour toutes les startups qui sans lancent dans la livraison de service ou de produits en boutique

5/ Une page de contact + Une Mailing List + une passerelle de paiement

Lorsque Oomph (maintenant Crew)voulait lancer sa plateforme de mise en relation de startups et développeurs web freelance, au lieu de développer une plateforme avec des portfolios, des notations et des comptes, les fondateurs ont utilisé une page de contact Wufoo pour accepter les demandes de projets, une mailing list sur Mailchimp pour envoyer les projets à leur liste de développeurs, et Stripe pour accepter les paiements.

0-qFQ6gT_JdZu5u4GQ

Ces trois outils ont permis de mettre en relations leurs premiers clients en plus de faire leurs premiers 25.000 dollars de chiffre d’affaires en 3 mois.

Cette technique peut paraître très peu sophistiquée par rapport aux solutions précédentes, mais elle permet de tester et de commencer à faire de l’argent avec sa marketplace plus simplement que de se lancer dans des développements complexes.

0-ih2NwpjnUQ7jl28S

Avantages: Extrêmement simple à mettre en place et commencer à faire tourner le business de la plateforme.

Inconvénients: Il faut gérer toutes les offres et les demandes manuellement. Vous ne mettez pas vraiment en place une plateforme qui puisse valoriser les offres de votre communauté. Il faudra passer à une autre solution à un moment ou l’autre.

Verdict: La meilleure méthode pour les startups qui ont peu de sous et quelques connaissances techniques de base.

Quelques projets qui ont utilisé Wufoo + Mailchimp + Stripe: Crew (avant Oomph)

6/ Facebook

Une autre technique “low-tech” pour lancer son propre Uber est d’utiliser Facebook.

facebook arcade city
Arcade City v1

Pour profiter de l’interdiction d’Uber et de Lyft à Austin, au lieu de se lancer dans le long développement d’une app, Arcade City a créé un groupe Facebook privé où les utilisateurs peuvent demander un trajet et les conducteurs peuvent leur proposer de les emmener.  

Facebook n’est pas une solution pour faire des plateformes de services à proprement parler, mais ça peut servir pour rassembler une communauté qui peut ensuite migrer sur une autre solution.

Avantages: Accès facile à une énorme audience. Extrêmement simple et abordable à mettre en place.

Inconvénients: Aucune possibilité de customisation. La marketplace se fait sur un réseau social, ce qui empêche de contrôler comment se déroule les échanges en cas de problème. Impossible à monétiser les échanges.

Verdict: Pour les startups opportunistes qui veulent absolument rassembler leur communauté au plus vite.

Quelques projets qui utilisent Facebook: Arcade City

Vous pensez que nous avons raté une super solution pour créer sa plateforme? Tenez-nous au courant dans les commentaires!

 

Écrit par

Entrepreneur devenu blogueur, il a pour objectif d’aider d’autres entrepreneurs à lancer leurs projets, trouver des clients et mieux s’organiser tout en devenant plus collaboratifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *